Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 19:59
  • petit bourgeois qui se la pètent "prolo style, mais pas trop"
  • quand humour rime avec finesse et intelligence c'est là où c'est le plus choquant
  • L'égoïsme n'a pour limite que la bêtise...
  • le terme de « star » est mal choisi car une étoile soit explose en mode prétention soit implose en mode incompréhension
  • "Les gens se trompent quand ils se concentrent trop sur leurs faiblesses. Ils passent leur temps à essayer d'améliorer ces faiblesses et de leur faire atteindre un niveau moyen, alors qu'ils pourraient atteindre un niveau extraordinaire en se concentrant sur leurs forces." Charles F. Hanel
  • un nouveau récurage à fond de cette Suburre s'impose de toute urgence (quartier sale et bruyant, où l’on trouvait la plus grande concentration d'insulae de Rome)
  • Les jeux sont l'impôt du pauvre.
  • Quand on a des étoiles dans les yeux, il faut être vigilant à ne pas voir flou.
  • Peu de gens le savent et beaucoup l'ignorent
  • relégué à la position de cinquième roue du carrosse, voire de gêneur
  • atmosphère délétère d’un système qui ne proclame la démocratie que pour mieux renforcer les logiques oligarchiques
  • Il est exactement comme un point euclidien (physique quantique) : il a une position mais une grandeur nulle
  • look de Boris Boillon, les méthodes de Sarko et les convictions de Boutin, pour faire dans l’analogie camembertiste…
  • Impavide (qui ne ressent ou n’exprime pas la peur), un pas dans le vide
  • abîmé par ceux qui en ont pris le contrôle, sans contrôle, hors contrôle
  • petit monde qui ne donne plus à réfléchir mais à rugir... Un petit monde qui n'offre plus à penser mais à hérisser... Un petit monde qui ne s'adresse même plus au temps de cerveau disponible, mais à sa partie la moins civilisée, la plus animale, la plus reptilienne... 
  • La justice c'est tout le monde qui donne son avis et le juge qui en dernier ressort donne le verdict
  • Quand tu es du même avis que moi, j'ai l'impression de m'être trompé
  • On a beau passer au-dessus des déceptions que nous procurent nos proches, et souvent pardonner, on reçoit toujours un dernier coup. Puis un autre.
  • c'est les personnes au cœur noble qu'on déçoit le plus
  • dieu et le clito sont les deux choses les plus dures à atteindre … mais quand tu as réussi c’est le paradis
  • je ne sais pas si la religion y est pour quelque chose mais la débilité doublée de méchanceté oui c’est sûr
  • je ne les haïe pas, ce serait trop leur donner, je veux les battre
  • ça démystifie l'imposture de la posture X
  • faire feu...de tout bois dormant et me faire la Belle
  • si j'allais voir un psy il irait voir un psy
  • J'aurais voulu être un artiste...Pour pouvoir dire pourquoi j'existe
  • le rire dans ce siècle se réduit le plus souvent à n'être que l'expression de la résignation
  • liberté qui, réduite à celle de l'esprit, n'est toutefois que l'illusion de la liberté
  • "individualisme bourgeois" c’est l'idéologie de la domination de l'Homme sur l'individu
  • (im)posture
  • si vous avez des couilles aussi grandes que votre gueule je suis disposé à vous faire part de mon poing...de vue
  • L'oisiveté est, dit-on, la mère de tous les vices, mais l'excès de travail est le père de toutes les soumissions (Albert Jacquard)
  • "Mon objectif, ce n'est pas de construire la société de demain, c'est de montrer qu'elle ne doit pas ressembler à celle d'aujourd'hui." Albert Jacquard
  • on passe de l'underground subversif au mainstream édulcoré et ça finit en institutionnalisé mou du genou
  • être ce que l'on est demande une remise en question de tous ce que l'on a été par procuration
  • particularité très française de détruire sinon réprimer ce qu’elle ne cadre pas, et de n’aimer que ce qu’elle peut s’approprier voire, comme ici, récupérer
  • avertissement de sa propre nullité en tant qu’individu libre, en tant que membre actif d’une société qui semble mieux connaître que quiconque ce qui est bon pour lui, quitte à opprimer certaines des pulsions à se détacher de la meute
  • Pas plus de pensée qu’un truc irréfléchi
  • La pulsion, c’est la nécessité. L’acte, c’est la politique
  • Un vice ne s’illumine que lorsqu’il franchit un interdit
  • Quand la révolte devient un fond de commerce, on peut compter sur X pour faire son beurre... Vendu comme les autres, mais drapé de vertu
  • les raisons d’être contre sont toujours moins évidentes que celles d’être simplement opposé à l’objet de son combat
  • Prouvez-moi que j’ai raison. Ou mieux prouvez moi que j’ai tort.
  • faire de "l’art" sa profession c’est comme faire de "l’amour" sa profession
  • Dans des temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte Révolutionnaire. (G. Orwell)
  • Y aurait-il une relation entre l'incapacité à écrire correctement et l'incapacité à réfléchir ?
  • les plus belles fleurs naissent dans la merde car c'est le meilleur engrais
  • le bon sens n'est que la somme de tous les préjugés (Einstein)
  • on a tous nos opinions, mais la mauvaise foi est souvent contre-productive
  • il n’est pas de thérapeutique efficace et dépourvue d’effets secondaires, et s’il n’y a pas d’effets secondaires, remettez en cause l’efficacité.
  • c’est prétentieux quand ça n’a pas les moyens de l’être
  • à l’inverse et à l’averse
  • attraper par la manche pour supplier d’en finir avec le sabir des experts et d’en revenir aux mots, aux douleurs, aux espérances du quotidien des mortels.
  • Tu me fais penser à ce noble qui, pendant la révolution, corna l’ouvrage qu’il lisait et le ferma avec soin avant de monter sur l’échafaud…
  • la manipulation désigne l’action d’un individu (l’action pouvant être un simple discours) pour modifier des choses, des états de choses ou les sentiments d’autres individus sans que ceux-ci soient spécialement d’accord ou conscients de cette démarche (Constantin Salavastru dans le 1er numéro des Cahiers de Psychologie Politique)
  • la propagande s’appuie sur trois mécanismes fondamentaux : la réduction (le volume du message diminue, puis se stabilise, jusqu’à devenir un slogan) ; l’accentuation (qui découle logiquement du mécanisme précédent – puisque le volume du message diminue, il valorise, accentue une partie seulement du message) ; l’assimilation (le message doit se rapprocher de ce que l’on vit, faire écho à nos préoccupations, pour être approprié).
  • nous ressentons de l’empathie et risquons donc d’accepter le message sans trop discuter… La forme l’emporte sur le fond, l’émotion l’emporte sur la raison.
  • Vous êtes obligés d’être touchés par l’histoire tragique d’une personne présentée comme une victime et de vous insurger contre celui que l’on vous présente comme le bourreau
  • Carambouille : Escroquerie consistant à revendre au plus vite une marchandise qu'on n'a pas payée
  • Tu mets bien les choses à plat (tout comme les pieds dedans)
  • La langue de bois ne soigne jamais aucune plaie, elle l'aggrave.
  • Je n’ai plus l’âge de vouloir changer le monde (pour ce que j‘en ai vu, il s‘obstine à ne pas changer).
  • « Il faut que la volonté imagine trop pour réaliser assez » Gaston Bachelard
  • Aucun artiste ne fait carrière sans véritable histoire… Les imposteurs de ce genre se mentent à eux mêmes. Trop d'imposteurs pas assez de dur labeur
  • comme un cul de jatte qui prend son pied
  • à force, le dérapage devient un mode de conduite
  • vous devriez dénoncer d'abord et avant tout les causes de ce que vous condamnez
  • on ouvre les vannes de l'ironie pour ne pas être plus en colère
  • la justice est imparfaite car elle est humaine, l’injustice est parfaite car elle est humaine
  • tu réfléchis avec retard après avoir d'abord pensé à rire
  • Pensée à ce bijoutier qu'a fait le con en tuant dans le dos un môme qu'a fait le con. L'un est mort, l'autre a des remords
  • L’argent a perdu sa vocation qui est d’assurer notre sécurité et notre bien-être, en monétisant le troc.
  • On est passé de l’argent du besoin au besoin d’argent. Il sert à combler notre manque à être.
  • Tous les “pauvres” veulent être riches, mais c’est aux riches que l’argent manque le plus, parce qu’être comblé abrase en eux tout désir.
  • Le Veau d’or contemporain est la satisfaction de l’objet dont à l’évidence on peut se passer.
  • Ce n’est pas une impuissance à résoudre le problème, c’est une impossibilité : il n’y a pas de solution
  • pas de garantie de pouvoir faire comme ça mais pas d'idées tout de suite pour faire autrement
  • pfiou, j'ai toujours pris la défense de la prostitution, comme des drogues, en tant que vices humains liés à nos Libertés ! mais là le juge vient de me scotcher : « la prostitution n’est pas une sacro-sainte liberté sexuelle où les filles font se qu’elles veulent avec qui elles veulent et si elles peuvent y gagner de l’argent tant mieux pour elles, temps qu’elles ne sont pas forcées et qu’elles ont envie, pourquoi pas ! Entre la liberté sexuelle assumée et vendre son corps à des mecs méprisants qui veulent tirer leur crampe il y a une sacrée différence : mise à part une morale judéo-chrétienne désuète, le sexe tarifé libère les bas instincts humains/mâles que l’on ne peut assouvir avec sa partenaire habituelle, la pauvre prostituée devenant alors un défouloir sexuel, un réceptacle subissant les frustrations et fantasmes »
  • le nombre idéal pour une manif, ça reste 2 : au delà on est une bande de cons (Desproges)
  • "Je veux être fou, pour dire je suis" F. DOSTOEIVSKI
  • Dis moi qui tu fréquentes, je te dirais ce que tu risques ! (COLUCHE)
  • Pour identifier ceux qui nous gouvernent, cherchez ceux que l'on n'a pas le droit de critiquer (Voltaire)
  • fanatique d'une terre qui tourne et continue à faire tomber les corps d'esprit mourant
  • Une fois par semaine, c'est une relation. Une fois par mois, c'est une liaison.
  • miscellanées : genre littéraire composé de textes divers, « mélangés » avec une unité plus ou moins manifeste
  • Un spermatozoïde contient 37.5 Mb (mégabits) d'informations relatives à l'ADN. Une éjaculation représente un transfert de données de 15,875 Gb, équivalent à la capacité totale de 62 ordinateurs MacBook Pro .
  • Les drosophiles mâles rejetés par une femelle boivent beaucoup plus d'alcool que ceux ayant été accueillis favorablement par la gent féminine.
  • Une femelle furet meurt si elle n'a aucun rapport sexuel pendant un an.
  • L'Association américaine de psychiatrie rangeait l'homosexualité dans la liste des maladies mentales jusqu'en 1973. L'homosexualité a été retirée du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales en 1985 et a été déclassifiée lors du congrès de 1992 pour tous les états signataires de la Charte de l'OMS.
  • L’œuvre de fiction la plus vendue du XVe siècle était L'histoire de deux amants, roman érotique écrit par l'homme qui est devenu plus tard le pape Pie II.
  • Un homme produit assez de sperme en deux semaines pour féconder toutes les femmes fertiles de la planète.
  • Le terme « gymnophoria » désigne l'impression d'être déshabillé mentalement par quelqu'un.
  • Pour certains, il vaut mieux alors sauter dans l’eau pour éviter la pluie
  • le suicide c'est un peu une sélection naturelle des plus fragiles
  • de quel droit peut-on obliger quelqu'un à vivre contre sa volonté ?
  • depuis 30 ans, les gens de gauche se sont beaucoup embourgeoisés, les gens de droite décontractés
  • Ma vie est un échec : je suis X. Mon moi de 17 ans me hait et il a bien raison
  • J'ai deux vies : la mienne et celle que les autres m'inventent
  • Je n’arrive pas à savoir si nous subissons beaucoup ou si nous ne supportons rien ?
  • L'attachement est fabricateur d'illusions, et quiconque veut le réel doit être détaché. (Simone Weil)
  • « l’argent nous détourne de l’essentiel » et que l’abandonner lui a apporté « une qualité de vie, une richesse intérieure et la liberté » (Heidemarie Schwermer, « Living without the money »)
  • « Ce qui noie quelqu'un, ce n'est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l'eau. » Paulo Coelho
  • qui sait se réjouir d'une acceptation et ne pas se froisser d'un refus
  • faut être Bac+combien pour arriver à une telle conclusion grosse comme le nez sur le visage de Monsieur Patate ?
  • diafoirus : personne incompétente dans son domaine
  • Je sais que je ne plais pas à tout le monde, mais quand je vois à qui je ne plais pas, je me demande si ça me dérange vraiment.
  • une politique plus que gauche mais qui ne se sent pas maladroite
  • le succès c’est d’aller d’échec en échec sans jamais perdre espoir (Churchill)
  • artiste c'est pas un métier ... sauf quand t'as réussi
  • Les filles, quand on sait ce qui est entré dans votre bouche... comment voulez-vous que l'on puisse écouter ce qui en sort ???
  • l’État doit être neutre à l’égard des conceptions du bien
  • La cenosillicaphobie est la peur du verre vide
  • Je ferai de nous deux mon plus beau souvenir
  • L'agora se croit maître, elle n'est qu'instrument....

Partager cet article

Repost 0

commentaires