Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 16:26

 

Chap 0 : L'innocence de l'enfance face à la montée du besoin/envie de jouissance

 

Jouer à touche pipi

Se branler la nouille

Le test du miroir  

 

Chap 1a : 1a-Contons fleurette à la belle des champs

 

Je lui défrise la salade

amours adolescentes

Découvrir son poteau rose et introduire mon bâton rouge dans son pot aux roses { équivoque sur découvrir, « soulever le couvercle et trouver (un secret) », appuyée sur le pot (nom du plus banal des récipients), et renforcée par aux roses, évoquant une préparation particulièrement rare (ou un secret, auquel les valeurs érotiques de rose (virginité, hymen) ne sont peut-être pas étrangères)}  

 

Chap 1b : 1b-le boum-boum zen dans sa benz

Pomper le carburant

Prendre les chemins de travers  

 

Chap 2 : 2-Qui se ressemble s’assemble

Teste ton sexe à pile avec un vibro

Oh my gode, c’est énorme

Le sourire aux lèvres

tribadisme peut être : un synonyme de lesbianisme, une position sexuelle pratiquée par deux partenaires femmes, dite aussi position du ciseau 

 

Chap 3-Une belle brochette de fruits des fondues au chocolat

Fourrer la dinde jusqu’aux marrons

Manger la pomme d’amour d’Adam jusqu’au trognon, mais sans les pépins

Une flûte de pine (de pain), un sac à pain (pine)

Je suis obsédé par ses brioches comme Marcel par ses madeleines

peinture sur soi

Gâteries

Son éveil à la chair, à pas trop cher

C’est hot dog, chaude saucisse  

 

Chap 4-Quand Eros rencontre Thanatos

Tu es un terroriste de l’amour avec tes attentas à la pudeur sentimentale : tout ce que tu touches devient vulgaire

séducteur invétéré avec l’apparition de l’expression “faire le joli cœur”

Les trois petites cochonnes ont le loulou aux fesses (jeune homme qui ne s'encombre d'aucun préjugé et vit pour l'amour et le plaisir. Il est le maître de plusieurs femmes, dont il fait le malheur à tour de rôle : Loulou (Die Büchse der Pandora) est un film allemand réalisé en 1929, dont le personnage de la comtesse Anna Geschwitz est considérée comme le premier personnage lesbien de l'histoire du cinéma.

 

de toi je ferai ce que je voudrai

pédagogie + démagogie = propagande

approche en agneau mais loup au fond

suicide par amour : elle s’est loupée, mais c’est le geste qui compte

Je laisse aller le sort, je n’ai aucun remord

Tu prends tout au pied de la lettre Q

Je comptais les minutes pour voir le soleil se lever et ainsi pouvoir me débarrasser d’elles

besoin de rien, envie de toutes plutôt que de toi

La laideur résiste, la beauté se donne ou se prend

Merci ! Je t’en pris, tout le plaisir fut pour MOI !!!

Je veux papillonner, sortir de ma chrysalide, butiner de fleurs en fleurs

Courir les jupons

Chercheur d’or…gasme

Plutôt que des gros coups pas sûrs, je préfère des petits coups sûrs : une tienne chienne vaut mieux que deux tu l’auras

Au bonheur des dames 

à l'ombre de jeunes filles en fleurs

Tireur d’élite, tir couché comme tir groupé sur tout ce qui bouge

Penthouse, loft de love, garçonnière à femmes

Tu as eu tort, et le tort tue ! 

Amener ses cheveux aux burnes

Quand ça gémit, moi je m’introduis dans la frange profonde 

 

Chap 5-Heureusement qu'il y a l'Amour ! Enfin …

On ne retient pas une amie par la force, ni par la manipulation (du moins pas à long terme)

Tu m’aimes ? Ne pose pas la question quand tu ne veux pas entendre la réponse

Je déteste chez toi ce qui t’excite chez moi

Ça me surprend que tu sois surpris

Je suis comme un aveugle dans la nuit, je bloque sur l’écran noir de mes nuits blanches

Si tu fais un pas vers moi, j’en ferai deux vers toi, et non un pas en avant deux pas en arrière, ce n’est pas ma politique en tant qu’amant aimant

Si je m’abandonne à toi, ne m’abandonne pas

Je ne suis pas de celle que tu ensorcelle/ensarcelle

Son côté froid me met en chaleur

Tu es tellement froide que quand je te touche j’ai des engelures

Qui m’aime me suive, mais suis moi je te fuis et fuis moi je te suis

Mais mais, tu m’aimais non ???

Je t’aime profond …dément tout ça

Un accès de tendresse ? Non, un excès d’ivresse

J'ai oublié ce que j'ai fait la veille, mais c'était sûrement des merveilles

Un peu plus tard après la nuit, je n'ai pas encore dormi, un peu plus tard après la fin de l'aurore, mais est-ce que je t'aime encore ; et pourquoi je l'ignore ! Mes larmes s'évaporent et le silence est d'or.

C’est moi qui te fais rire ? Non, sûrement pas, plutôt le contraire d’ailleurs

Nous partageons tous les deux un gros problème : TOI !!!

Je dis ça, je dis rien ! Justement, ne dis rien alors !

J’ai une question que me brûle les lèvres, je l’ai sur le bout de la langue

C’est si chaud à dire que je préfère donner ma langue à ta chatte

Je ne suis pas une fille facile ! Je ne te le fais pas dire

Je dois m’en aller, je ne veux plus t’aimer, il faut tout oublier

Parle-moi d’amour, je veux des baisers de velours

Je suis patient, à condition que ça ne dure pas trop longtemps

Avec une petite amie comme ça, on n’a pas besoin d’ennemi

Tu me rends folle, c’est vraiment trop

L’un dans l’autre, ça balance pas mal entre nous

Tout est possible entre nous, mais rien n’est probable

La nuit porte conseil

Mieux vaut avoir des remords (sentiment douloureux, accompagnée de honte, que cause la conscience d’avoir mal agi) que des regrets (mécontentement de soi ou chagrin de n’avoir pas fait quelque chose).

Dans notre histoire d’amour, il y a plus d’histoires que d’amour

Ni le soleil ni l’Amour ne peuvent se regarder en face

Je t’aime aussi, mais à ma façon, différente

Comment garder la tête froide dans un corps brûlant de passion ardente

La raison seule ne peut rien, elle doit être combinée aux émotions

Tu étais prêt à tout mais je n’étais pas préparée à toi

Va te faire foutre ! Avec plaisir, mais pas par toi !!!

Va faire le tri du vrai / du faux, du laid / du beau

Pays merveilleux où ceux qui s’aime vivent à deux, heureux

Y a rien là, c’est en tout bien tout honneur ! C’est bien ce qu’il ne me convient pas

Mon amie, mon amour, mes emmerdes

Je sais que tu es très aimable, mais pas par moi

Putain la pute ! Putain de toi, pauvre de moi

Je te pompe (l’air comme un vacuum, une machine à vide) ! Tu fais plus de bisous-bisous filous que de bisous doux, tu me les gonfles, je m’hyper barre !!!

Il n’y aura pas de prochaine, sinon elle prendrait pour toi !

Quand je vois tes yeux je suis amoureux, si j’étais dans ton cul je le serais encore plus.

l’ange de l’amour n’était que le Satan (tentateur/accusateur) des sentiments

Je fais aimant honorable

Je voulais la mettre à genoux, cela dit c’est sa position préférée

Toi et moi, c’est je tu, l’amour c’est nous !

Ce n’est pas tant que je l’adore, mais plutôt que je l’abhorre

C'est comme ci ou comme ça

Ou tu veux ou tu veux pas
Tu veux c'est bien
Si tu veux pas tant pis
Si tu veux pas
J'en ferai pas une maladie

Toi tu dis noir et après tu dis blanc

Mais ce n'est pas noir et blanc

La vie, oui c'est une gymnastique
Et c'est comme la musique
Y a du mauvais et du bon
La vie, pour moi elle est magnifique
Faut pas que tu la compliques
Par tes hésitations

Tu veux ou tu veux pas? hein!
Quoi? Ah! tu dis oui
Et ben moi je veux plus!

Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure du bonheur

On a loupé le coche comme deux cloches

Je te laisse le choix dans la date (même si je préférerai te laisser le doigt dans la chatte)

J’en ai marre de jouer au yo-yo sentimental avec toi, de passer des cimes ensoleillées aux abysses obscurs

Tu prends ce que je veux bien te donner, c’est déjà ça !

A force de vouloir tout ou rien on obtient souvent rien

Prend sur toi car tu ne me prendras pas

Je ne cracherai pas dessus mais je cracherai bien dedans

On a eu une liaison ensemble, enfin surtout moi avec elle !

C’est facile de m’allumer, mais quand je suis chaud, c’est difficile d’éteindre mon feu follet ardent

D’abord je l’allume, ensuite je la lime !

Ce n’est pas nous là, qu’est-ce qu’on devient / nous arrive, c’est un cauchemar, on va se réveiller

Je te ai…me !

Il suffit que tu m’aimes ! ça m’est compliqué de faire et de penser aussi simplement !

Tu n’éprouves que du désir pour moi, et ça ce n’est pas de l’amour !

T’as encore mal à la tête, je vais encore me la mettre sur l’oreille, et un non de plus. Non, je dis rarement non, non mais, dis donc !

Sucer des capotes, ça rend aimable et baisable 

Etre enlacé puis embrassé sans se lasser 

Amour vache

Faire une mise au point G

manipulation (senti)mentale

Les catiminis désignaient les règles au XVIème siècle.
L’expression « en catimini » a été construite en référence au caractère intime et secret des règles .
On dit qu’une femme à ses ours pour parler de ses règles.
Ce terme traduit l’irritation que vivent certaines femmes au moment de leurs règles. Elles grognent…
 

J’ai tellement flashé sur elle que j’ai confondu vitesse et précipitation dans l’éjaculation

Elle a trouvé les mots contre mes maux

Laisse tes mes sur TES hanches 

Va comprendre Charles ! Ça fait longtemps que je ne cherche plus à comprendre, je subis et ça suffit ! 

 

Chap 6-Ulla glisse vers l'Enfer de ses Cerbères

 

Les putes apportent un peu de douceur dans ce monde de brutes

Vieux tout puissants

Gros melons et bottes de cuir

Lâche la cochonne sale cochon

C’est elle qui trime et prend, mais moi qui encaisse

En prendre plein le cul pour pas un rond

La poule à mes œufs d’or

Se faire porter pâle après s’être faite empaler (Le pal, pieu en bois servant à l'exécution de ce supplice, était enfoncé dans le fondement, anus ou vagin).

confrontée aux dures lois du refus de la différence et du qu’en-dira-t-on

 

avec les putes on risque de manger des escalopes (de salope) aux champignons, la dame au chlamydia

passer du trottoir au boudoir (petit salon orné avec élégance, à l'usage particulier des dames, et dans lequel elles se retirent, lorsqu'elles veulent être seules ou s'entretenir avec des personnes intimes).

 

Aller au turbin du tapin (·  (Désuet) Celui qui bat le tambour.

·  (Par extension) Racolage sur la voie publique.

 

Faudra me passer sur le corps ! C’est bien prévu comme ça !!!

Je te prends, je te retourne, je te casse en deux 

Ils ne faisaient pas grèves dans leurs sévices publics

Maître d’hôtel et Maître Queux (chefs de cuisine ; (mettre queue)) Le mot queux vient du latin cognus, de coquere, cuire. Chez les citoyens romains, un cuisinier était appelé un queux. Plus tard, l’officier qui commandait à tous les officiers de la cuisine et de la table fut nommé “Grand Queux de France”. Plus près de nous, il devint “Officier/Chef de bouche”

Je vais t’introduire dans le milieu interlope (frauduleux) des nyctalopes (faculté de pouvoir voir dans la pénombre. Étymologiquement, le terme désigne en fait l'incapacité contraire, c'est-à-dire la cécité nocturne (en anglais, par contre, nyctalopia signifie, comme dans l'antiquité, mauvaise vision nocturne)

Les termes « salle de jeu » ou « boîte à ouvrage » sont employés pour nommer le sexe de la femme, lieu des réjouissances.

Poker : je me couche ! moi je vais sur le tapis ! As des ass Vs belle paire ! Ah, je la sentais venir

le croupier lui mange le croupion

j’ai joué (à pile ou poil) et joui avec elle

jeu de dames (le roi des jeux) : But du jeu : Capturer ou immobiliser les pièces de son adversaire.

Lorsqu'une case voisine sur la diagonale est occupée par un pion du joueur adverse, et qu'il y a une case libre derrière, ce pion peut être sauté. Il est ainsi pris

Une prise peut s'effectuer vers l'avant ou vers l'arrière.

La règle « souffler n'est pas jouer » a été abolie en 1911: quand vous pouvez prendre, vous devez prendre, quelles que soient les conséquences. S'il y a plusieurs façons d'effectuer une ou plusieurs prises, la règle de la quantité doit être appliquée : il faut effectuer le maximum de prises possible.

Il est d’usage de superposer deux pions pour représenter une dame. prise multiple

piège dit « coup turc », permettant de prendre la dame adverse.

Le joueur a perdu la partie lorsqu'il ne lui reste plus aucune pièce en jeu, ou bien si c'est à lui de jouer et que toutes ses pièces sont bloquées, c'est-à-dire dans l'impossibilité de prendre ou de se déplacer.

Un tiret « - » représente un déplacement simple et une croix « x » représente une prise. Comme aux échecs, on peut annoter un bon coup d'un point d'exclamation et un mauvais d'un point d'interrogation.

Souffler, forcer, laisser faire 

Tu peux te la mettre derrière l’oreille, ton cigare tu le fumeras plus tard !

Sa bite me reste en travers de la gorge

Les termes sadisme et masochisme ont pour origine les noms de deux écrivains du 19ème siècle : l'écrivain français, Donatien Alphonse François de Sade mieux connu sous le nom de marquis de Sade et l'écrivain autrichien Leopold von Sacher-Masoch.
 Kraff-Ebing , médecin qui a décrit les sexualités atypiques au 19ème siècle, a utilisé le nom de ces deux auteurs pour nommer ces particularités de jouissances sexuelles. Ils se sont tous les deux faits remarquer par leurs romans qui reprenaient leurs goûts sexuels particuliers : pour l'un le goût d'infliger de la douleur, de dominer l'autre ; pour l'autre le goût d'être battu, soumis.

 

Le sadomasochisme est interdit pas la loi.
 Toutes pratiques sexuelles entre adultes consentants se déroulant dans des lieux privés, ne relève d'aucune loi, du moins en France. La législation n'intervient pas dans la sexualité privée entre adultes.

Question n°3 : Dans les scénarios sadomasochistes les hommes sont toujours les dominants, les femmes les soumises.
 Les enquêtes récentes sur ce sujet indiquent que les dominants peuvent être homme ou femme contrairement à ce qui fut décrit de ses sexualités atypiques à la fin du 19ème siècle. A cette époque, on pensait que les hommes étaient plus enclin à aimer infliger de la douleur (sadisme) et les femmes à la subir (masochisme).
Question n°4 : Les pratiquants du SM peuvent changer de rôle, parfois ils sont celui qui domine parfois celui qui est soumis.
 Des enquêtes menées dans les clubs de sadomasochistes Outre-Atlantique ont montré que 50% des répondeurs aux questionnaires avaient joué les deux rôles : sadique et masochiste.
Question n°5 : Un Donjon est un lieu où sont enfermés des hommes.
 On appelle donjon le lieu où se déroulent les rituels sadomasochistes.
 

Toute personne qui a des fantasmes de viol pourrait prendre du plaisir dans des pratiques sadomasochistes.
 Du fantasme sexuel à la réalité, il y a un grand pas. Même si vous avez plaisir à évoquer certains fantasmes, rien de moins sûr que leur réalisation vous apporte de la jouissance. Le fantasme est en lien avec des éléments profonds et cachés de vous même. Si la réalisation de fantasmes vous paraît incongrue et sans intérêt, rien d'étonnant ; ce qui est caché, souhaite rester hors de portée.

Question n°9 : 12 % des français ont des pratiques sexuelles SM.
 Moins de 5 % des français se prêtent à ces jeux érotiques.
Question n°10 : On trouve à Paris 20 donjons.
 Il existe deux donjons à Paris, lieux mythiques où se retrouvent hommes et femmes pour se livrer à leurs plaisirs SM. Les soirées SM ont le plus souvent lieux dans des appartements privés.
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif des 12 Singes - dans B(r)ouillons de culture
commenter cet article

commentaires