Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 16:23
Chap 0 : L'innocence de l'enfance face à la montée du besoin/envie de jouissance

• Jouer à touche pipi, au docteur du quiqui et de la foufoune [quiquiriqui désignant le chant du coq : « jeune coq », quiqui désignant un oiseau (petit zozio) dans le langage enfantin]
• Se branler la nouille
• Le jeu du miroir

Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des pieuvres d'amour !, celles qui vous tordent le ventre, vous coupent les jambes et mettent la tête en feu
La naissance des pieuvres, c'est la naissance d'un monstre en soi, dans son cœur et sa tête, c'est le désir invivable et la jalousie, qui déploie son encre et ses tentacules ! Cette naissance du désir, de la problématique amoureuse, c'est aussi la naissance de la problématique de la féminité !


Chap 1 : Premiers émois du Moi fusionnant avec l'Autre
Chap 1a : 1a-Contons fleurette à la belle des champs


• Je lui défrise la salade
• amours adolescentes
• Découvrir son poteau rose et introduire mon bâton rouge dans son pot aux roses {équivoque sur découvrir, « soulever le couvercle et trouver (un secret) », appuyée sur le pot (nom du plus banal des récipients), et renforcée par aux roses, évoquant une préparation particulièrement rare (ou un secret, auquel les valeurs érotiques de rose (virginité, hymen) ne sont peut-être pas étrangères)}
• Allons voir si la rose que j'ai cueillie il y a peu est éclose, que ma rosée l'arrose.
• Le soleil est au zénith comme ma bite, c'est l'heure de la sieste (de sexta, 6è heure du jour) crapuleuse.

• Dard dedans
• La mutine butine mon Dard Des-Villes
• Je vais t'emboucher ton coing (fruit du cognassier. Piriforme et volumineux il est cotonneux en surface et, à maturité, est jaune et très odorant. Tout comme les nèfles, les coings crus ne se consomment qu'après blettissement)
• Faire péter une petite fourrure
• Robin de bois, l'homme qui envoie le bois


Chap 1b : 1b-le boum-boum zen dans sa benz


• Pomper le carburant
• Prendre les chemins de travers, boueux.
• Mon pistolet envoie l'essence dans son réservoir
• sorties couples couplés
• Démon(te)-pneu


Chap 2 : 2-Qui se ressemble s'assemble


• Teste ton sexe à pile avec un vibro
• Oh my gode, c'est énorme
• Le sourire aux lèvres, supérieures comme inférieures
tribadisme : synonyme de lesbianisme, une position sexuelle pratiquée par deux partenaires femmes, dite aussi position du ciseau
• Je ne mange pas de cette pine-là
• Le roi des cons, connard plutôt que queutard


Chap 3-Une belle brochette de fruits des fondues au chocolat


• Lui mettre dans son cul-cul ma praline : Art (cul-inaire) is anal
• Fourrer la dinde jusqu'aux marrons
• Manger la pomme d'amour d'Adam jusqu'au trognon, mais sans les pépins
• Une flûte de pine (de pain), un sac à pain (pine)

• Je suis obsédé par ses brioches comme Marcel par ses madeleines
• peinture sur soi
• J'ai gémi quand j'ai mis dedans
• À la bonne heure du bonheur des dames
• Pourvu que ça (reste) dur[e] pour bien lui bourrer le mou
• Le sexe, et le cul, n'est pas sale quand il est propre.
• Faire le tapin (racoler dans la rue) avec son popotin

• Y a pas que le sexe dans la vie, il y a aussi les seins et le cul
• Prendre son bon pied (de cochon), bon œil (de chien battu)
• Pas d'histoires de cœur, que de cul
• Le désir s'accroit quand l'effet se recule (Corneille)
• Tu vas prendre cher, c'est moi qui régale.
• Refiler la trouille (vaut mieux ça que la chtouille) [blennorragie ou gonorrhée (aussi appelée familièrement chaude-pisse ou chtouille) est une infection sexuellement transmissible. C'est une infection des organes génito-urinaires]
• Plutôt que de chier dans, je paye mon ben [bénard, benard ; béni-bénard ; Pantalon, pantalon à pattes d'éléphant (étroit aux genoux et large aux pieds), culotte ; en parlant d'une serrure, qui peut s'ouvrir aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur] si tu montre tes nuts
• Elle a tellement le feu au cul qu'elle porte des strings en amiante
• Folle du cul, elle aime les chauds de la bite
• Tu pousses le bouton un peu loin, tu vas toucher le fond
• Petit bouton à disposition pour déclencher toute une gamme de sensations/satisfactions

• Ces belles fesses tomates, rouges écarlates, à farcir
• Le fessier, cette lune resplendissante, se rapproche de la figure géométrique parfaite qu'est le cercle !
• Avec elle, faire la bagatelle {(Empr. à l'ital. baia « plaisanterie », L'a. fris. *baga « courbe », une baie étant une côte formant comme une bouche ouverte sur la mer
[Gén. au plur.] Galanteries, amourette ; Faire l'amour. Acte, parole, écrit de faible valeur, et plus généralement toute chose frivole ne méritant pas qu'on lui accorde une grande importance, Ensemble des petits riens de l'existence qui ne méritent pas qu'on s'y arrête. 1. Préoccupations légères, divertissements futiles, propos souvent oiseux et dépourvus d'intérêt ; 2. LITT. et B.-A. Composition légère, petite pièce agréable et facile, destinée à plaire plutôt qu'à édifier. b) MUS. ,,Morceau de musique de caractère léger et de courte durée, sans forme précise 3. Au sing. Chose facile à accomplir, qui ne nécessite aucun effort. Choses accessoires, dont on peut très bien se passer ou du moins sur lesquelles il n'est pas besoin d'insister)} n'était pas une mince affaire.
• Il est pas salace, mais il passe à l'ass. (Qui recherche les plaisirs, les rapprochements sexuels d'une manière excessive. Synon. lascif, lubrique ; Empr. au lat. salax « lubrique, lascif », de salire au sens de « couvrir une femelle »)

• Gâteries
• elle met ses jambes derrière sa tête, on dirait un bretzel

• Mon éveil à la chair, à pas trop cher
• Certains l'aiment chaude
• C'est hot dog, chaude saucisse
• Hôtel de charme où on les vend, avec chambre d'amour au clair de lune
• Repas de Réveillon (les ardeurs des hardeurs) bourgeois au XIXè siècle : Pomme de Paradis, langue de cochon à l'écarlate ou fourrée, coq/chapon avec poule/pintade/dinde, boudin blanc à la crème, boudin noir aux pommes, dinde truffée ruisselante dans son jus, cochonne de lait farcie de saucisses, entremet cuisses de grenouilles
• Je l'asperge de sauce hollandaise avec mon asperge
• Une bonne poire belle-Hélène aux seins en oranges confites, tu peux y aller, elle est bien juteuse et sans pépin
• Prend la fille à pleines dents et croque le fruit (dé)fendu
• Les putes me rebutent à force de vouloir me rabattre
• Ach, wunderbar wonderbra : Les choses vont du mâle aux pis
• Se monter le bourrichon (S'exalter; se faire des illusions) en voyant ses nichons
• gros bonnet blancs pour faire plaisir aux grands blancs benêts masculins
• fait du une voire deux mains de tour de sein
• Ça c'est des nibards, on dirait une paire de fesses.
• « Avoir de la conversation » se dit d'une femme qui a des seins volumineux.
En effet c'est une expression qui fut employée comme celle « d'avoir du monde au balcon ».
• Autant la bite fait le moine, autant les seins font l'abbesse à lick (ça va bien en arabe, c'est à lécher en anglais)
• dans les bras d'une imposante matrone
• Je la baiserai bien, même si je suis sûr que de son côté elle pensera que je la baiserai mal

• La mère-Noëlle, avant l'heure, avec du beau monde au balcon en ouvrant le cadeau, mais Pâques en prison
• Conter fleurette, puis envoyer la crème à Florette
• Tripoter l'andouillette grassouillette à trois
• Je porte mon bout, rouge, à ses lèvres, comme un lip-stick (bâton à lèvres) joystick (bâton de joie)
• Machiste, j't'adore
• La fente est rude et la montée raide
• J'ai le sexe tout sec, la quéquette qui colle, les roustons qui font des bonds
• Le contraire de libido c'est un bide au lit
• Je reprendrai bien du poil de la bête
• Aller boire à la source de la gourde
• Comme sa pine à Noël, j'ai les boules rouges et les glandes de me faire enguirlander
• Trêve des con(friseurs)
• Je suis excitée comme une pute, de pile comme de face (ou de poils comme de fesses)
• Dis-moi comment tu baises, je te dirai qui tu es


Chap 4-Quand Eros rencontre Thanatos


• Tu es un terroriste de l'amour avec tes attentas à la pudeur sentimentale : tout ce que tu touches devient vulgaire
• séducteur invétéré avec l'apparition de l'expression "faire le joli cœur"
• Les trois petites cochonnes ont le loulou aux fesses (jeune homme qui ne s'encombre d'aucun préjugé et vit pour l'amour et le plaisir. Il est le maître de plusieurs femmes, dont il fait le malheur à tour de rôle : Loulou (Die Büchse der Pandora) est un film allemand réalisé en 1929, dont le personnage de la comtesse Anna Geschwitz est considérée comme le premier personnage lesbien de l'histoire du cinéma.
• Comme beaucoup d'hommes, je ne parle pas d'infidélité, mais de "Polyamour" : je me sens fidèle à toutes mes femmes.
• Célibataire au cœur de pierre
• Dr M'abuse, Dr Fol-Amour, Dr Ma Boule
• D'une chatte l'autre
• Butine de fleurs en fleurs
• mettre le poing G sur le kiki du zizi rider

• La gente trouble et double
• Avoir une chatte dans ma gorge profonde chaude
• A tir d'elles, pour son « bon » « plaisir », comme un franc-tireur, toujours le doigt sur la braguette, non sur la couture du pantalon (position du garde-à-vous : le soldat se tient droit, chaque bras le long du corps, et un doigt sur la couture latérale et néanmoins verticale du pantalon de l'uniforme. Cette position raide est celle dans laquelle il manifeste du respect au supérieur qui est devant lui)
• Collectionne les femmes comme d'autres les papillons de lumière

• de toi je ferai ce que je voudrai
• pédagogie + démagogie = propagande
• approche en agneau mais loup au fond
• suicide par amour : elle s'est loupée, mais c'est le geste qui compte
• Je laisse aller le sort, je n'ai aucun remord
• Tu prends tout au pied de la lettre Q
• Je comptais les minutes pour voir le soleil se lever et ainsi pouvoir me débarrasser d'elles
• besoin de rien, envie de toutes plutôt que de toi
• La laideur résiste, la beauté se donne ou se prend
• Merci ! Je t'en pris, tout le plaisir fut pour MOI !!!
• Je veux papillonner, sortir de ma chrysalide, butiner de fleurs en fleurs
• Courir les jupons
• Chercheur d'or...gasme
• Plutôt que des gros coups pas sûrs, je préfère des petits coups sûrs : une tienne chienne vaut mieux que deux tu l'auras
• Au bonheur des dames
• Giacomo Casanova : Casanova ou la loi du désir, le besoin de séduire les femmes.
Fondamentalement, Don Juan recherche et vit dans le plaisir et la jouissance de l'instant présent, en s'opposant aux contraintes et aux règles sociales, morales et religieuses, ainsi qu'en ignorant volontairement autrui. C'est donc à la fois un jouisseur et un libertin, également égoïste et destructeur. Je suis un mélange de lui et de Casanova, selon les partenaires et les périodes, qui pensait au contraire que l'homme est fait pour donner, la femme pour recevoir.
Ces amours furent à l'origine de bonheurs et de malheurs infinis pour l'aventurier qui jugeait que si les plaisirs sont passagers, les peines le sont aussi


• À l'ombre des jeunes filles en fleurs à déflorer
• Tireur d'élite, tir couché comme tir groupé sur tout ce qui bouge
• Penthouse, loft de love, garçonnière à femmes
• Tu as eu tort, et le tort tue !
• Faire zizi-panpan
• Faire un frotti-frotta
• Pile poils

• Amener ses cheveux aux burnes
• Quand ça gémit, moi je m'introduis dans la frange profonde
• Ça copule de source
• Embrouilles du lendemain matin du genre « ça va mon chéri ? » alors que ce n'est pas parce que t'as mis un coup que du coup tu es en couple réglé !
• Il cause les mêmes ravages que le « (jus)Tsunami » : après son passage, ce n'est que chaos et désolation !
• Boni mentor-menteur (le boniment repose sur un constat : la crédulité est aisément sollicitable, tandis que l'intelligence et le discernement sont faciles à tromper)
• Yoni soit qui mâle y pense ! (Yoni vient du sanskrit « lieu » : dans l'hindouisme, désigne les organes génitaux féminins, matrice ou vulve).
• Je crois que je suis amoureux ! Ah !!! De ta voisine ! Oh ... !!!
• Le tripoteur des belles de ville en triplette sur mon triporteur à Belleville
• Que les filles soient nues, qu'elles se jettent sur moi, qu'elles s'arrachent ma vertu
• Pourquoi vivre d'amour et d'eau fraîche quand on peut vivre de sexe et d'alcool ?
• D'abord le boire, puis les déboires des lendemains de cuite qui déchantent
• Le charme fait décoller mais on atterrit toujours mal

• Jamais eu autant de célibataires mais les gens ont peur des autres et (peut-être) de leur propre bonheur
• Deus sex machina : [Deus ex machina est une locution latine signifiant « dieu [sort] de la machine ». Elle est surtout employée dans le vocabulaire théâtral au sujet d'une personne qui arrive, d'une façon impromptue, à la fin de la pièce et par qui le dénouement s'effectue.]
• Touche à toutes
• Qui bouffe à tous les râteliers
• Elle est bonne, mais qu'est-ce qu'elle est conne
• J'adore bouffer des sardines en boîte (de nuit), bien serrées, un peu d'huile et pourvu que ça glisse
• Je n'évite pas les meutes de louves
• J'aime toutes les femmes, qu'elles aient du cha-rme ou du chien(ne).
• en tant que chasseur, je ne demande pas mieux que de me faire brusquer par ma prise
• il ne faut jamais vendre la touffe de l'ourse avant de l'avoir tirée !
• se faire tirer à vue
• on étire son désir au maximum, puis - enfin - on les tire ces pigeonnes !
• mes nuits horizontales sont plus belles que vos vies de jour à la verticale
• serial sarceur
• accueil à bras (et jambes) grands ouverts pour recevoir ses douze coups de minuit, sa midnight rain
• parties de jambes en l'air

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif des 12 Singes - dans Infos brutes de décoffrage
commenter cet article

commentaires