Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 06:52
  • Optimisme de la volonté, pessimisme de l’intelligence
  • On est tous égaux, alors acceptons nos différences
  • Chaque problème a sa solution, mais toute solution pose problème
  • Singe savant sans le côté savant
  • Minute papillon, faut pas pousser mémé dans les orties, j’ai pas dit oui ! Pourquoi (,) c’est ? Euh non, c’est oui !
  • Prend la fille à pleines dents et croque-la
  • J’ai une relation amour haine avec elle ! Tu l’aimes et tu la détestes ? Non, je déteste l’aimer !
  • Avant -300 millions d’années : chromosome Y masculin n’existait pas, on devenait homme par gène qui activait chromosome XX en masculin : les hommes sont donc bien des femmes comme les autres
  • C’est pas ma vie qui me pèse, c’est celle des autres qui m’écrase
  • L’amour est lumière de la vie et éclaire la nuit
  • Honorer les défunts ici-bas pour vivre plus tard à son tour dans l’éternité de l’au-delà
  • Chefferie : les lois ne font plus les humains mais quelques hommes font la Loi
  • La revanche des soviets et des polices de l’Est se fera via les technologies liberticides occidentales (enfin, ce que nos gouvernements et les entreprises type Google « Little Brother ») en feront
  • Le Mur de Berlin est tombé, mais nous sommes du mauvais côté
  • Tous les jours je me lève du mauvais côté de la mondialisation
  • Le nécessaire du superflu de l’empire US
  • Tout choix engage un renoncement
  • Il vaut mieux être le seul à avoir un certain travers qu’avoir les mêmes qualités que tout le monde
  • Le bien et le mal ne sont que des mots, le verbe est agir
  • Je suis fou, mais au moins assez lucide pour m’en rendre compte
  • Azote+méthane : gaz simples qui se combinent pour donner des molécules complexes qui se reproduisent et qui peuvent stocker de l’information : briques chimiques du vivant
  • Tholines : macromolécules à la base des acides aminés qui donnent des protéines
  • Cryovolcan : eau avec ammoniaque donc coulée de lave aqueuse froide (< 0°C)
  • Le génie excuse la cruauté, mais le monde est plein de salauds talentueux
  • Les hippies ont la beauté extérieure de leur bonté intérieure, avec leur élégance déshabillée
  • Je fais X depuis de nombreuses années, sans remise de peine pour bonne conduite
  • Mieux vaut l’ « humanité » du monde sauvage que la sauvagerie de l’humanité
  • Cocu avec 2 C comme deux cornes
  • Tu as bonne mine, j’espère que le crayon c’est pareil
  • Le suicide est la seule chose cohérente dans cette énigme quotidienne qu’est la vie
  • Un coupable est perturbé par son crime, donc erreur quasi volontaire (inconsciente sûrement, amenant la négligence ou trop de confiance) pour une rédemption par la prison
  • La prison ne dissuade que les honnêtes gens
  • Rafflesia ou Rafflésie est une plante parasite qui s’accroche aux lianes de vigne du genre Tetrastigma. D’abord invisible, la Rafflésie se cache pendant un an ou deux dans les tissus de la liane hôtesse. C’est la plus grande fleur du monde (bizarrerie de la nature : fleur sans tige ni racine), d’un rose flashie, elle fleurit tous les 3 ans et meurt décomposée/liquéfiée rapidement. Elle naît pour mourir : son odeur subtile attire les curieux et différents animaux puis sa puanteur permet de disséminer dans la forêt grâce aux colporteurs
  • Elle a tellement le cul en feu qu’elle doit porter des strings en amiante et ses poils/sa raie des fesses sont une barrière coupe feu car elle est chaude comme la braise
  • La prostitution est un ticket payant pour une sexualité « ordinaire » en accéléré
  • On connaît le prix de tout, la valeur de rien
  • Je n’ai plus peur de la mort depuis que je sais que je ne suis ni le premier ni ne serai le dernier à passer par là (Michel Serrault)
  • L’étranger est celui qui vient de nulle part pour t’amener ailleurs
  • Si tu n’as jamais s(t)imulé, ce serait bien de le faire
  • Si tu es gêné(e), je vais te dégêner
  • Les nichons c’est comme la confiture, c’est pas pour les cochons
  • Il vaut mieux vivre avec l’esprit que mourir la chair appâtée [dédicace à Félix Faure, président mort dans les bras d’une courtisane à l’Élysée ; Clemenceau aurait dit de lui : « Il voulait être César, il ne fut que Pompée » (général et homme d'État romain, il fut marié cinq fois et épousa notamment Julia, la fille de Jules César), allusion au goût du président pour le faste dont les satiristes de l'époque avaient coutume de se moquer ou à la fellation qui prétendument provoqua sa mort]
  • Je demande toujours une lettre de ses motivations à mon potentiel employeur, mais dans ma branche aucun patron ne faisait l’affaire
  • Parabole au balcon, ducon au salon
  • Je suis déjà prise ! C’est pas grave, une prise ça se débranche !!!
  • Comme une chatte, quand tu l’attends (la tend / l’a tendu) elle ne vient pas, quand elle vient tu ne l’attends pas
  • Comme la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, d’abord il brille avant qu’on se rende compte qu’il est con comme ma bite
  • La légèreté d’un problème se mesure à la conséquence de ses actes
  • Les cons sont rarement lâches, mais les lâches sont toujours cons
  • Si la société a donné des uniformes tous les cons c’est pour mieux les reconnaître
  • Imagine que mes seins sont des robinets d’eau chaude et froide et que tu dois tirer de l’eau tiède
  • Hip hip hip hourra, hi hi hi pourri
  • Le triolisme est de la tendresse conjuguée au pluriel
  • Quand tu danses avec Satan, il faut s’attendre à la fin de la chanson
  • Il faut prendre le taureau par les cornes car les loups se dévorent entre eux et seules les chenilles se transforment en papillon
  • Je ne suis pas seul mais avec qui je veux ! Enfin, avec qui veut de toi !!!
  • Ça c’est cadeau, c’est hors taxe, je me suis pas fait gauler, j’ai rien payé là-dessus
  • Ce sont les questions qui font progresser l’humain, les réponses ne font que le détruire
  • Quand on ne sait pas où on va parce qu’on ne sait pas où on en est, l’important est d’aller de l’avant
  • Il n’y a pas de problème insoluble, que des solutions problématiques
  • Les robots sont plus résistants et carrés que nous mais on ne fait pas les mêmes erreurs (…humaines)
  • Etre libre, ce n'est pas pouvoir faire ce que l'on veut, mais c'est vouloir ce que l'on peut. [Jean-Paul Sartre]
  • Je fais ce qu’il me plaît quand ça me plaît car c’est ça qui me plaît
  • C’est la boulette qui fait déborder le blase (bédo/pétard)
  • La musique qu’on aime nous rapproche comme que celle qu’on déteste
  • La drogue propulse violemment contre la porte des perceptions séparant la conscience de l’inconscient (-science)
  • Tant que nous ne serons pas conscients, nous ne nous Rebellerons pas
  • Nous sommes des Rebelles à l’autorité et vous les déserteurs de la Liberté
  • La résolution d’un conflit par (les forces de) l’ordre n’efface pas les raisons du désordre
  • Il faut (com)battre la culpabilité tant qu’elle est encore chaude
  • Je ne me sens pas plus X que moins Y
  • C’est ton heure ! Ah, à la bonne heure le bonheur du donneur
  • Mes nuits sont plus belles que vos jours
  • Remplacer le besoin par l’envie
  • Si nos baisers attendent, ils seront desséchés. Et la langue se désole quand la bouche est fermée.
  • Atrazine (substance active d’un produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet herbicide) change testostérone masculine en œstrogène féminine : substance tératogène, et que, même à des concentrations très faibles de l’ordre de 0,1 partie par milliard, elle pouvait féminiser les grenouilles mâles en induisant la production d’œufs par leurs gonades, ce qui transformait effectivement les mâles en hermaphrodites. [12] Hayes a également constaté que l'atrazine pouvait faire baisser le taux de testostérone des grenouilles mâles à des niveaux inférieurs à celui des femelles.
  • Lulibérine : hormone produite dans l'hypothalamus, va activer l'hypophyse et stimuler l'ovulation, qui stimule la sécrétion d'autres hormones, comme la LH (hormone lutéinisante) et la FSH (hormone stimulant les follicules ovariens), qui à leur tour produisent des changements dans l'induction de l'ovulation. Découverte en 1971. synonyme : gonadoreline
  • Lutiner : Tourmenter à la manière d'un lutin, Agacer avec espièglerie pour jouer. Synon. Taquiner ; Taquiner (une femme) en prenant des privautés sous le couvert de la plaisanterie; p. ext. caresser sensuellement. Synon. pop. peloter.
  • Lutin : Petit démon malicieux et facétieux taquinant les hommes et les animaux pendant la nuit : Du lat. Neptunus, nom du dieu de l'eau et de la mer chez les Romains, qui en b. lat. a désigné un démon païen
  • Vénérien : libertin via Vénus Amour
  • Coup de pied de Vénus : IST (on ne dit plus MST, mais Infection …)
  • Faire bien avec rien, faire mieux avec peu, mais le faire maintenant
  • Professionnellement démissionnaire, sentimentalement suicidaire
  • Les coups de doutoir permettent l’espoir
  • Pourquoi les hommes te font tant de mal alors que tu leur fait tant de bien
  • Sortir pour parler, parler pour s’en sortir
  • Pourquoi devrai-je aller en prison pour défendre vos libertés ? (Larry Flint, porno Hustler=arnaqueur, battante, prostituée)
  • Les souvenirs nourrissent la mémoire comme un bon festin
  • L’happy qui chante
  • Elle s’appelle l’hippie jolie
  • Celui qui est fort se bat pour sa survie, celui qui est le plus fort se bat pour la survie d’autrui
  • Je suis loin d’être égoïste, mais ce qui est à moi est à moi !
  • De pied en cape, de fond en combles
  • la vie n'est qu'un assemblage permanent de souvenir
  • La musique c'est du bruit qui pense
  • T'es libre de croire que t'es con. Mais t'es con de croire que t'es libre.
  • Etana (premier souverain après le Déluge, roi de Kish, « pasteur, qui est monté au Ciel et a mis de l'ordre dans tous les pays »), successeur de Arwium, le successeur de Mashda, successeur de Atab, successeur de Zuqaqip, successeur de Kalumum, successeur de Kalibum de Kish (le septième roi sumérien dans la première dynastie de Kish vers -2900, avant le Déluge. Ce nom est écrit: «Ga-bu-li-euh ... comme KalibumPuannum, successeur de Babum, successeur de En-Tarah-ana, successeur de Nangishlishma, successeur de Kullassina-bel, successeur de Ngushur (premier roi de Sumer après le Déluge, il fait la mise en place de la première dynastie de Kish. Il marque donc le début de la période dynastique précoce de Sumer, ce qui correspond à peu près au début du Bronze Age II, soit à peu près le -2900). Avant lui, Ubara-Tutu de Shuruppak (dernier roi de Sumerantédiluvien : après le déluge, la royauté a été rétablie dans le nord, dans la ville de Kish), précédé de En-men-dur-ana de Sippar (ou également Emmeduranki : septième et avant-dernier roi de Sumer pré-dynastique. Son nom signifie "chef de la compétence de Dur-an-ki», qui signifie «le lieu de rencontre du ciel et de terre» (littéralement «lien ci-dessus et en dessous de"). La ville de Sippar était associé avec le culte du dieu-soleilUtu, appelée plus tard Shamash dans la langue sémitique. Un mythe écrit dans une langue sémitique raconte qu’il fut emporté au ciel par les dieux Shamash et Adad, qui lui ont enseigné les secrets du ciel et de terre. En-men-dur-ana est extrêmement important pour les Sumériens, il a été l'ancêtre de tous les prêtres qui ont dû être en mesure de retracer l'ascendance. Il est parfois liée au patriarche biblique Enoch), précédé de En-SIPAD-zid-ana de Larsa, précédé de Dumuzi, le Pasteur de Bad-tibira (lui et l'agriculteur Enkimdu ont plaidé un certain temps pour savoir qui aurait la main de la déesse Inanna. Dumuzi a été choisi. L'histoire a un parallèle dans le récit biblique de Caïn et Abel), précédé de En-men-gal-ana, précédé de En-men-lu-ana, précédé de Alalngar de Eridu (aussi écrit Alalĝar, parfois transcrit Alalgar, Alaljar), précédé de Alulim (premier roi de EriduSumer faisant de lui le premier roi du monde. Enki, le dieu d’Eridu, ou son fils mortel ADAPA (Adamu ou fils d'Ea), auraient apporté la civilisation de Sumer. Après que la royauté fut descendu du ciel, Alulim devint roi, et il régné pendant 28.800 ans). normalisé», et on croit qu'il est dérivé de l’akkadien « chien »), successeur de et premier roi de
  • Mythe d’Etana : serpent terrestre de la fertilité, aigle céleste spirituel. Aigle et serpent vivent ensemble en toute amitié dans l’arbre de Vie. Aigle veut chasser serpent et mange ses œufs. Serpent, sur le conseil des dieux (Utu, le dieu-soleil), se cache dans une carcasse que prend l’aigle. Le serpent jette alors l’aigle dans un trou. Etana est nommé roi par les dieux mais ne connaît pas le secret de l’hérédité. Il désire ardemment un fils. Pour cela, il fait une demande à Utu, qui est aussi prié par l'aigle de lui venir en aide. Faisant d'une pierre deux coups, il dit à Etana que la solution serait d'obtenir une "plante d'enfantement", qui se trouve au Ciel, là où résident les dieux. Pour se rendre dans ce lieu inaccessible aux mortels, le dieu lui conseille de sortir l'aigle du trou, de le soigner, et qu'alors celui-ci l'aiderait à la trouver. Dans un premier temps, l'aigle ne veut pas l'aider. Il ne cède qu'après qu'Etana l'a longuement imploré. Etana s'envole donc vers le Ciel sur le dos de l'aigle. Après un long vol, il ne voit plus la Terre, et s'approche du Ciel. Il trouve dans le Ciel la déesse de la féminité à qui il demande le don de la fertilité ("plante d'enfantement"). Celle ci accepte. Avec le don de la fertilité Etana s'assure le pouvoir de la succession. La Liste royale sumérienne indique qu’Etana a eu un fils comme successeur, Balih vers -2900 (également nom d’un grand affluent de rive gauche de l’Euphrate, cours d’eau peu considérable avec maigre débit). Etana devient le premier roi de l'histoire. Version masculine du culte dédié à la féminité, elle marque l’affirmation de supériorité du pouvoir masculin (et sûrement aussi la reconnaissance de son rôle dans la reproduction), même si le matriarcat en tant que tel n’a jamais existé (nulle part). Les déesses-mères agricoles deviennent alors des dieux-rois métalliques (cuivre et bronze) représentés par des statuettes à tête d’aigle.
  • En Egypte, la perruque était érotique : « Met ta perruque et allons au lit »
  • Monogamie mais possibilité d’avoir des courtisanes
  • Ulla : Ce n’est pas parce qu’on ne fait pas beaucoup de bruit qu’on n’est pas importantes
  • Les bactéries se reproduisent très vite, 20 mn
  • Hippocampe mâle élève ses petits (œufs quand même pondu par femelle qui part ensuite) dans une poche ventrale puis les accouche
  • le Maître est dominé par sa soumise tu le sais ? il est sous l'emprise de son désir de soumettre donc ! vice et versa ...
  •  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laportebleue 17/08/2009 14:17

j'suis hyper fière... j'ai l'impression de participer  et vice et versa.... voyez hein je suis l'truc hein ? allez au turbin ! et après vous aurez droit au bain turc !!!

Collectif des 12 Singes 17/08/2009 15:56


hum, un hamam avec Madame, grrr