Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 08:09

Catégorie : VII] Ni dieu ni maître : la spiritualité n’est pas mauvaise en soi, la religion si !!!

 

 

Fiche de visionnage n°39 :

Épisode 87 (saison 6, épisode 8) – Les cathos c’est chaud

 

 

Analyse philosophique des extrêmes : Peut-on encore retrouver confiance en la religion chrétienne ???

 

 

Les pros : Le père Maxi,

Les antis : Les parents.

 

 

Thèse : Il ne faut pas jeter le clergé avec l’eau du bénitier ;

Antithèse : Le catholicisme a fait son temps, maintenant il faut passer à autre chose ;

Synthèse : Il faut savoir évoluer avec son temps et jeter aux oubliettes de l’Histoire certaines traditions !

 

 

Il était une fois à South Park le père Maxi qui informe les parents que les prêtres et évêques du pays organisent la retraite des jeunes garçons catholiques. Cette année, ils feront une croisière, tous ensembles, pour parler de Jésus comme guide de leurs vies.

 

 

Introduction :

 

 

Même si dieu a été grièvement blessé lors des derniers siècles, il reste en parfait état de nuire et continue à guider ses disciplus simplus dans leur vie !

Après la seconde guerre mondiale, il a été évident qu’il fallait modifier le fonctionnement de l’église et le pharaonique chantier du Concile Vatican II fut lancé afin de moderniser l’institution et de retrouver une place pleine et entière dans les sociétés occidentales modernes. Pour autant, les langues, non fourchues de non serpents, ont commencé à se délier et des scandales de plus en plus nombreux ont éclaboussé les robes de bure et les burnes de prêtres pédophiles !

 

Certes, la religion chrétienne mène beaucoup d’actions sociales et on ne peut stigmatiser tout le clergé pour les crimes de certains, mais toujours est-il que la crédibilité de la chrétienté est entamée et beaucoup vont voir comment les choses se passent sous d’autres cieux ! La religion peut être utile à bon nombre de croyants, encore faut-il qu’elle vive avec son temps !

En somme, peut-on encore retrouver confiance en la religion chrétienne ???

 

Thèse en faveur de « dans la religion beaucoup est bon,
même si pas tout ! »

 

Grâce à son implantation dans le tissu social, la religion chrétienne mène de nombreuses actions autant distrayantes qu’éducatives !

Depuis bien longtemps, l’église fait du social, autant à vocation morale qu’à des fins commerciales (enfin, prosélytes dans le contexte spirituel) ! Même si ces actions ne sont pas dénuées d’intentions marketing et communicationnelles, il n’en reste pas moins qu’elles permettent aux gens de sortir de chez eux et de rencontrer d’autres fidèles, de partager leur foi avec eux et finalement de créer du lien dans nos sociétés hyperindividuelles et trop matérielles.

Le père Maxi annonce que l’époque de l’année est venue où prêtres et évêques du pays organisent la retraite des jeunes garçons catholiques. Cette année, ils feront une croisière, tous ensembles, pour parler de Jésus comme guide de leurs vies. Stan en est ravi, il sent qu’ils vont bien se marrer !

 

Certes il y a eu ces dernières années de nombreux faits de pédophilie dans les sacristies, mais sans dire que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre (ce qui serait plus que déplacé dans ce contexte), il faut tout de même reconnaître qu’on ne peut mettre tout le monde dans le même sac à foutre !

Faire des généralités est une stupidité, mais il est certain que chatte échaudée craint l’eau froide et que ces crimes ont ébranlé la chrétienté (hum, désolé !). Pour autant, on ne peut jeter l’opprobre sur tout un système de pensée et stigmatiser tous ceux qui œuvrent pour les bonnes mœurs. Ce serait aussi idiot que de vouloir mettre tous les politiques dans le même panier à salade : bien sûr certains sont des brebis galeuses, mais ils ne représentent heureusement qu’une infime minorité des doux agneaux !

Le père de Kenny le dit très bien : ce n’est pas parce qu’il y a eu des enfants violés par des prêtres qu’ils sont tous pédophiles ! La preuve : quand Mme Garache pose des questions aux enfants sur leur prêtre, il en ressort que du bon. Il est jugé gentil, cool, compatissant ! A la question plus ardue de savoir si le père Maxi a essayé, un jour, de mettre quelque chose dans leur derrière, les enfants ne comprennent même pas la question ! Stan demande si cela pourrait être quelque chose comme du fric, Butters un suppositoire ou un poisson rouge ! Étant un tout petit peu plus précise, Mme Garache demande s’il a voulu une chose lui appartenant dans leur derrière, mais tous répondent en chœur que non ! D’ailleurs, le père Maxi est le premier à se plaindre qu’il faut cesser de violer des jeunes garçons !

 

Le véritable fond du problème dans toutes ces affaires scandaleuses est que l’église est plus préoccupée de sa réputation que des crimes qui sont commis par les siens !

Comme toute institution ayant un certain rôle et poids social, l’église ne « peut » et surtout ne veut pas admettre les torts de certains de ses membres. Elle tente alors de tout faire pour discréditer la parole des victimes ou essaye de cacher la poussière sous le tapis. Heureusement, au sein même de la structure, des voix s’élèvent en faveur du discernement nécessaire : il est évident que ces pratiques criminelles doivent cesser, et l’église ne pourra que ressortir grandie après avoir fait le ménage en son sein !

Alors que les prêtres pensent qu’il faut empêcher les enfants de parler, qu’ils doivent apprendre à se taire, voire même qu’il faut découvrir pourquoi les enfants ont soudain l’envie de raconter qu’on les a violés afin de stopper le problème à la source, le père Maxi   s’exaspère : le problème est qu’on les ait violés, pas qu’ils le racontent ! Mais même cela certains curés ne le comprennent pas. C’est pourtant évident : ils doivent surtout faire cesser ces pratiques sexuelles qui ont trouvé place dans leurs églises, que les enfants se taisent ne réglera    rien ! Un prêtre demande alors au père Maxi si des enfants violés l’ont dénoncé, ce à quoi il répond non. Le prêtre est content pour lui, mais le père Maxi rectifie : non ... il n’a jamais violé d’enfant ! Un autre prélat lui dit qu’il peut se détendre, ils sont tous prêtres et les portes sont closes. Le père Maxi hallucine sévère, lui pour qui les curés doivent apporter la lumière divine et protéger l’innocent. Cela fait bien marrer tous les curés de l’assemblée ! Pour ces détraqués, violer les enfants de chœur est normal pour un prêtre catholique ! Le problème est plus grave que ne pouvait l’imaginer le père Maxi, il va devoir demander l’aide du Vatican ! Arrivé sur place, un évêque se plaint que si les choses continuent ainsi, bientôt ils ne pourront plus pratiquer la pédophilie. En France le malaise est déjà là, ça devient très dur de violer les enfants de chœur, idem au Maroc où cinq prêtres ont été arrêtés. Il ne faudra pas longtemps avant qu’ils ne soient tous arrêtés ! Pour eux, demandant conseil au père Maxi, la seule question est de savoir comment éviter de se faire prendre ??? Revenu avec le texte des lois vaticanes, le père Maxi voudrait bien qu’on les modifie et qu’on interdise enfin la pédophilie ! Mais le délire continue : le pape dit de demander à l’autorité suprême, la Sainte Unité : la grande Reine Araignée ! C’en est trop pour le père Maxi : ces coreligionnaires ont perdu le contact avec le monde extérieur ! Ils sont là, avec leurs Gelgameks et leur Reine Araignée, mais ça n’a plus rien à voir avec le catholicisme. Et au diable les lois vaticanes qui prônent des attitudes inacceptables !!!

 

Antithèse en faveur de « tant vont les cruches à l’eau bénite croupie, qu’à la fin ils se cassent »

 

Malheureusement, il y a partout des gens déviants, mais les cathos sont sensés incarner la confiance, alors quand certains en usent et en abusent la méfiance règne en maîtresse absolue !

La base de toute relation sociale est la confiance, et lorsque celle-ci est sérieusement entachée, on peut aisément comprendre les réticences de tout un chacun à confier ses gamins sans surveillance ! Tant que l’église n’aura pas réglé ses problèmes, fait son mea culpa et pris toutes les dispositions nécessaires pour que ces crimes de lèse-sainteté ne se reproduisent plus, on ne pourra pas considérer ces déviances intolérables comme du passé et la méfiance sera toujours de mise !

Au simple mot de croisière, le père de Stan s’imagine déjà la croisière catho, prêtres et enfants seuls sur l’océan, sentant que ça va être dément, chaud comme du tabasco ! Sa vision apocalyptique est parsemée d’actes contre-nature envers des enfants innocents, d’abord Butters et Tweek, puis contre son propre fils. Non, pour lui ce n’est pas une bonne idée d’envoyer leurs fils en croisière avec le prêtre. Le père de Tweek pense aussi que ce serait très imprudent et pour le père de Butters les choses sont claires : son fils n’ira pas ! Pour le père de Stan c’est évident : avec tout ce qu’on entend, mieux vaut tenir les enfants à l’écart des curés !

 

Même si le désintérêt pour le catholicisme date de bien avant les affaires de pédophilie, il est pour autant évident que celles-ci ne font qu’accélérer le déclin de la Church Company !

Depuis la seconde guerre mondiale et le mutisme papal à l’égard des crimes nazis (alors qu’il tapait allègrement sur l’autre criminel coco), le catholicisme est en crise et les années hippies lui ont donné un sérieux coup de disgrâce ! Pour les quelques fidèles qui restaient, surtout des vieux d’ailleurs, les affaires de pédophilie ont achevé de décrédibiliser l’institution ecclésiastique ! Ce que ni Nietzsche, ni les totalitarismes païens ou athées n’ont réussi à faire en tentant de tuer dieu, c’est le système chrétien lui-même qui le fait en sciant le rameau d’olivier sur lequel il était assis !

Devant l’état d’urgence de la déliquescence de leur institution, le père Maxi a convoqué une assemblée générale. Il faut dire qu’ils se doivent de faire quelque chose, très vite ! A Fort Rollins, il y a 63% de fidèles en moins, idem à Greenleaf ! Pour le père Maxi, si ça continue comme ça, ils vont perdre toutes leurs ouailles ! Et c’est bien ce qui se passe : quand le Vatican s’effondre, le père de Stan est aux anges d’apprendre la nouvelle ! Pour la mère de Butters, ça fait un à zéro pour les athées ! Les présents se précipitent d’ailleurs pour aller voir ça à la télé, aux cris de « A bas dieu ! ».

 

Le choix d’une religion est imposé par la naissance et les orientations spirituelles de la famille dans un certain contexte culturel et cultuel !

Pour autant, notre religion n’est pas marquée dans nos gênes et quand celle-ci est dépassée, il peut être bon d’en changer ! Sans être clairement nécessaire à la vie, certains éprouvent tout de même le besoin de se rattacher à une certaine forme de spiritualité. Qu’à cela ne tienne, les humains ont inventé suffisamment de systèmes spirituels pour y trouver son bonheur, encore faut-il se renseigner et trouver celui qui corresponde le mieux à ses valeurs et à ses attentes morales en terme de guide dans les pièges de la vie !

Pour le père de Craig, c’est ridicule d’attendre des heures pour savoir si le prêtre a tripoté leurs enfants. Ce qui amène le père de Jimmy à se demander ce que leur apporte vraiment le catholicisme ! Maintenant qu’il en parle, le père de Stan se rend compte qu’il en a ras-le-bol de l’église : toutes ces horreurs qu’ils ont faites subir à leurs enfants le poussent à se convertir à l’athéisme ! Il est alors suivi par le père de Tweek et la mère de Butters. Le père de Jimmy pose finalement la vraie question : si dieu existait, accepterait-il qu’il y ait des pédophiles ? Pour le père de Butters, il faut pendre ce sale dieu ! Scandant « A bas dieu !, Dieu au poteau !, Être athée, c’est cool ! A bas les prêtres ! », les parents informent leurs enfants qu’à présent ils seront athées ! A l’usage, les parents de Stan se demandent même comment ils ont pu régler leur vie selon les préceptes qu’un vieux bouquin de pure fiction leur imposait ? Idem pour la mère de Butters, qui cherche à savoir ce que de vieilles histoires de gens en robe sacrifiant des agneaux ont à voir avec le monde moderne ? Les parents de Jimmy redoutaient d’avoir du mal à élever leur fils en athée. C’est vrai que ce sera dur de les élever en athées dans notre société christianisée : où que les enfants iront, ils seront persécutés pour leurs (in)croyances ! Le père de Tweek pense de même : pour élever son fils en bon athée, il ne veut pas qu’il prie tous les jours à l’école, ça risque de le perturber (plus qu’il n’est déjà en tant que caféinomane). La prière devrait être interdite à l’école, tout comme « Je crois en dieu » sur les dollars (sachant que la Constitution américaine est censé être laïque, mais elle ne l’est nullement dans les faits, bien au contraire). Le père de Stan a bien raison de se plaindre que les religieux ont tous les droits, et en plus ils voudraient forcer les enfants à croire comme eux! C’en est trop : la religion ne corrompra pas leurs enfants !!!

 

Synthèse

 

Comme d’habitude, on ne devrait pas parler de ce que l’on ne connaît pas, même si c’est plus facile à dire qu’à faire !

Plutôt que de mettre les choses à plat et prendre son courage les mains jointes pour aborder des sujets délicats, il est tentant de faire des généralités et de calomnier tout le monde à cause des actes criminels de certains ! En fait, pour une large part, vu que la suspicion sera toujours là, beaucoup préfère considérer comme présumé coupable une personne en fonction de son appartenance plutôt que de chercher à faire éclater la vérité !

Même si le père de Kenny estime qu’il est trop facile de faire des généralités, le père de Tweek lui renvoie à la figure que c’est facile pour lui vu que son fils est mort ! Leurs enfants sont bien vivants et ils doivent donc être sûrs du père Maxi ! Mais plutôt que d’aborder le sujet avec lui, quand celui-ci passe devant eux, les parents sifflotent comme si de rien n’était et échangent les politesses d’usage. La mère de Stan a entendu parler de conseiller qui font parler les enfants, sans leur dire vraiment de quoi il s’agit. Pour son mari, c’est décidé : dès le lendemain ils engageront un conseiller pour savoir la vérité !

 

Pour beaucoup, la religion est un fil d’Ariane leur permettant de trouver les solutions les plus adéquates pour sortir des pièges de la vie et de ses grands questionnements !

Contrairement à une idée très répandue, les religions n’ont pas été inventées pour se rassurer sur la mort, mais plutôt pour faciliter la vie ici-bas ! En effet, bien avant l’apparition des civilisations, les humains ont ressenti le besoin d’expliquer leur monde environnant et de définir la marche à suivre pour leur survie en milieu hostile. Ainsi, la religion doit être considérée comme une morale, sans laquelle on peut être amené à faire n’importe quoi (grande spécialité humaine, avec ou sans spiritualité d’ailleurs !).

A la sortie de leur réunion avec la conseillère, les enfants se demandent toujours ce que le prêtre pourrait mettre dans leurs    derrières ? Kyle, qui en tant que juif n’est pas concerné, aimerait bien savoir pourquoi le père Maxi ferait ça, mais c’est justement ce que les enfants essayent de comprendre ! Quand Chef se présente à eux, Stan lui pose la question, mais il préfère s’en aller aussitôt ! Cartman pense avoir trouvé la solution. C’est un peu compliqué, mais c’est pourtant si logique : si on mange par le cul, on chiera par la bouche ! Pour Kyle c’est le truc le plus con qu’il ait dit cette semaine. Finalement, il réussit, et Kyle lui doit 20$ ! Sceptique aussi, le père de Stan essaye et confirme que ça marche. Même si c’est idiot et immature, tout le monde s’y met, même la présentatrice culinaire Martha Stewart. Elle explique alors qu’outre les plats faciles à introduire tels que le pudding, la soupe et les raisins, on peut également manger de tout. Même une dinde de Thanksgiving : il suffit de bien ficeler afin que rien ne dépasse et de l’enduire de vaseline ou de gel lubrifiant pour adoucir l’insertion. Même le ministre de la Santé s’y met ! En effet, les recherches les plus récentes montrent que c’est amusant et meilleur pour l’organisme que l’ingestion buccale. La nourriture entrant par l’anus est décomposée avant d’arriver à l’estomac. Par conséquent, la rectogestion devrait réduire le cholestérol et diminuer les cancers de l’estomac. En plus, il est fier d’affirmer que cette théorie n’est fondée sur rien ! Toujours est-il que la nouvelle a provoqué un total changement des habitudes alimentaires. Pour avoir découvert cette façon plus saine de se nourrir, Cartman se verra même remettre une médaille !

 

Parce que le monde bouge, il faut savoir à certains moments remettre en question de vieilles traditions devenues obsolètes voire choquantes !

Un système religieux est basé sur des révélations censées être immuables car bonnes pour toutes les époques ! Pour autant, certaines coutumes ont été mises en place bien après les prophètes afin de convenir aux nécessités et interrogations de leur temps, tel le célibat des prêtres devenu obligatoire au XIVè siècle !Cependant, comme dans n’importe quel autre domaine, on ne peut pas considérer qu’une chose entraînant des troubles ne peut être changée parce qu’il en est ainsi depuis très longtemps, sinon la peine de mort et les tortures auraient toujours court (même si beaucoup, trop,  les pratiquent encore !).

Alors que le père Maxi soulève le problème du viol des jeunes garçons, l’assemblée se justifie en beuglant qu’il n’est écrit nulle part, dans les lois vaticanes, qu’il est mal d’abuser des enfants. Quand le père Maxi se demande, gentiment, s’il ne faudrait pas changer les lois vaticanes, un évêque catholique anglais lui rappelle qu’elles ne peuvent être changées ! Mais pour le père Maxi le constat est simple : s’ils refusent de changer ces lois obsolètes et nuisibles, ils risquent de perdre tous leurs fidèles ! A la question de ce qui devrait être modifié, il est évident qu’il faut commencer par interdire la pédophilie ! Un évêque n’est pas contre, mais comme les lois vaticanes leurs disent qu’ils ne peuvent se marier, il se demande comment faire pour la sexualité ? Pour le père Maxi c’est justement là qu’il faut peut-être changer les lois vaticanes et autoriser prêtres, évêques et cardinaux à vivre leur sexualité avec des femmes. Avec des femmes ??? Les dignitaires religieux sont outrés !!! Mais encore une fois, les lois vaticanes ne peuvent être changées, tout simplement parce qu’on ignore où elles sont : elles ont été cachées au plus profond des catacombes de Saint-Pierre justement pour ne pas être modifiées ! En plus le texte est gardé par des crocodiles et des pièges : tous ceux qui ont voulu le retrouver pour le changer ont péri ! Quand enfin il parvient à revenir à la surface avec le précieux document, cette fois c’est le pape qui bloque et en appelle à la grande reine Araignée, qui elle aussi bloque tout changement ! Finalement, tout l’édifice du Vatican s’écroule et tout est détruit ! Alors qu’on accuse le père Maxi d’avoir tué la religion, celui-ci se défend : ce ne sont que leurs lois stupides qui sont mortes ! Les ecclésiastes ont oublié en fait que leur foi repose sur un livre, qui ne fait que raconter des histoires ! Mais elles aident les croyants à trouver la bonne direction : « Aime ton prochain, conduis-toi bien ! », et c’est tout !!! Si on les traduit littéralement juste pour asseoir son pouvoir, on se retrouve avec une religion qui a perdu tout son sens. Les gens perdent la foi car ils ne voient plus en quoi la religion les concerne. Ils en ont rejeté l’idée même de religion et s’ils n’ont plus ça pour les aider à vivre, ils sont capables de tout, comme déféquer par la bouche. Le père Maxi est fier d’être catholique, mais il vit dans le monde réel, le monde d’aujourd’hui ! Ses coreligionnaires doivent aussi vivre dans ce monde : le temps est venu pour eux de changer !!! Alors que le père de Stan regardait cela à la télévision, il confirme les dires du prêtre : il ne faut pas croire chaque mot de la Bible, ses histoires aident juste à vivre ! Ainsi, il ne faut pas tout jeter aux orties parce que des cons en Italie n’ont rien compris ! C’est décidé, la famille Marsh s’excusera auprès de dieu, elle devra mériter de retourner à l’église !!!

 

 

Conclusion :

 

 

Voyez, on se couchera moins bête car on a appris un truc  aujourd’hui : la religion peut être utile, mais il faut la dépoussiérer de ses traditions vieillottes qui créent plus de problèmes qu’autre chose !

 

Bien sûr la religion fait de grandes œuvres et aide beaucoup de personnes dans le besoin, tant matériel que spirituel, mais, même s’il ne faut pas généraliser, certains de ses membres ont des conduites inacceptables ! Ses dérives, tantôt à caractère criminel, entachent sérieusement l’ensemble de l’institution et décrédibilise encore plus une religion déjà à bout de souffle (en Occident en tout cas, car dans le Tiers-monde elle se porte plutôt bien !).

 

Bon nombre de systèmes ont eu à traverser des crises délicates et douloureuses, soit ils ont été emportés par elles, soit ils en sont ressortis plus forts en tirant les enseignements de leurs erreurs passées ! Si la religion chrétienne veut continuer à avoir un sens dans nos sociétés modernes, elle se doit de faire le ménage chez elle et ne plus être crispée sur des préceptes complètement dépassés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif des 12 Singes - dans South-Park Religion
commenter cet article

commentaires