Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 19:13
  • Les rêves sont les véhicules de l’âme
  • Où que l’on aille, la piste s’arrête toujours à l’océan
  • Droguance sans conscience (de ses limites, du prod et des effets) n'est que ruine de l'Homme : put some chaman inside or your spirit will die ;-)
  • Les au revoir dissimulent trop souvent des adieux
  • parfois il vaut mieux se taire ou se terrer afin de mieux entendre ce que l'on pense... panser les mots
  • "Le doute est un hommage que l'on rend à la vérité."Ernest Renan
  • La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé
  • Le savoir est la seule matière qui s'accroit quand on la partage (Socrate)
  • Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. Pierre Dac
  • Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit
  • Définition mathématique d'une femme: C'est un ensemble de courbes qui font redresser une ligne
  • Ne pas avoir peur de ses peurs
  • Marionnettiste manipulé par le pantin qui a coupé ses fils
  • La tricherie est comme un prêt à la banque, qu’on rembourse avec les intérêts
  • Les femmes ont 9 fois sur 10 raison, mais elles commencent souvent par la dernière
  • Charmant à tout point de vue, à l’intérieur comme à l’extérieur
  • Si on croit en une vie après la mort on ne profite pas assez du moment présent
  • Ce que je suis-je ne le sais pas, ce que je sais je ne le suis plus
  • Il est plus facile de baisser les bras que d'avoir la force et le courage de ne pas le faire
  • L’âme n’aurait pas d’arc-en-ciel, si les yeux n’avaient pas de larmes
  • Il faut être deux pour mentir correctement, un qui ment et l’autre qui croit
  • La Fontaine :"Selon que vous serez puissant ou misérable
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir"
    En inversant les termes on obtient une autre vérité : "Selon que vous serez blanc ou noir, les jugements de cour vous rendront puissant ou misérable"
  • "Hâtons-nous de résister avant d'être obligés de désobéir."
  • Dieu existe, c'est l'image que la société s'en fait qui n'est pas bonne.
  • "Le véritable progrès démocratique n'est pas d'abaisser l'élite au niveau de la foule, mais d'élever la foule vers l'élite." Le Bon (Gustave)
  • Comme pour les stupéfiants, la demande vient des riches et se sont les pauvres qui y satisfont
  • Si tu ne peux pas changer les choses, alors changes ta façon de voir les choses
  • Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser. [Georges Guynemer]
  • L’économie protège du besoin
  • Ce qui vaut peine d’être fait vaut la peine d’être bien fait
  • Eux n’avaient rien, nous on a nous
  • Moi sous-estimé, eux sur-estimés
  • L’un et l’autre jamais sans l’un ou l’autre
  • Comme un fou, comme un roi, comme un homme que je ne suis pas
  • Se croit plus futé que Bison
  • Je suis fâché avec mes complexes
  • Trouver un accord sur nos désaccords
  • Y a des jours j’ai envie de tout faire valdinguer, à commencer par moi
  • Tu me prends pour un braque
  • Plaisir d’amour dure quelques jours, chagrin d’amour dure toujours
  • Je veux pas aller au Paradis, juste quitter l’Enfer
  • Ce qu’on dit de vrai est faux, et inversement
  • J’ai peur de comprendre quelque chose que t’as peur d’admettre/de dire
  • Remue-ménage dans les méninges
  • Malheureux comme l’est Pierre
  • Je ne vois pas dans le présent ce que j’aimerais, mais je vois dans le futur ce que je ne voudrais pas
  • Faire sa mijaurée
  • Compte là-dessus et bois de l’eau fraîche
  • Bats-toi avec les meilleurs ou crève avec les autres
  • Dans la vie il n’y a ni vérité ni mensonge mais ennui ou amusement
  • Je suis riche de ça mais ça ne s’achète pas car ça ne se vend pas
  • Si on ne se parle pas on ne peut pas se comprendre
  • Argent devrait rendre libre mais il rend fou, celui qui en a comme celui qui n’en a pas
  • Il est plus urgent de vivre que de compter
  • Il n’y a pas d’âge pour réapprendre à vivre, on le fait toute sa vie
  • Tomber dans la came ça calme
  • Xibalba : étoile mourante chez les Mayas
  • Même l’ombre la plus noire est conquise par la lumière du jour
  • Vie : ce que nous subissons de nos lois et destin des autres qui nous est imposé
  • La mort met sur la voie de l’extase de la vie recommencée
  • Tu regretteras ces paroles encore longtemps alors que je les aurai oubliées
  • Les larmes soulagent le poids que j’ai sur le cœur
  • L’amour est quelque chose de très égoïste
  • À nul sacrifice nulle victoire
  • Regarder ni derrière ni devant, pas plus loin que le bout de son nez
  • Arrête de dériver : rentre au port ou jette l’ancre
  • Nul n’est tombé aussi bas qu’il ne puisse être relevé par l’Amour
  • Pas impossible, juste peu probable
  • Un passé peu récent mais « bien » présent, à chaque instant malgré le temps qui fout le camp et qui dure dans le futur
  • De la fiction pas très éloignée de la réalité
  • Baiser la babouche
  • J’ai mon avenir derrière moi
  • Les gens ne savent que ce qu’on leur a donné à voir/savoir
  • L’un fournit le poignard l’autre s’en sert
  • Bois depuis longtemps, souvent beaucoup et de plus en plus
  • Être mort ne rend pas la vie plus facile
  • Société : équilibre des compromis entre les revendications individuelles et les attentes du bien commun
  • Pour toi c’est pas de la tarte, pour moi c’est du gâteau
  • On peut faire le malin après mais pas avant car on ne connaît jamais le pendant
  • Je ne couche ni avec des gens que je ne connais pas assez, ni avec des gens que je connais trop
  • Je ne rentre jamais dans un endroit/une histoire si je ne sais pas comment en sortir
  • 7 ans de vache grasse puis maigre
  • Je ne pense qu’à sauver ma peau, c’est elle qui me couvre
  • Je vais te trouver ça, je m’en occupe
  • Les réflexes ont la vie dure
  • J’ai tenu le coup tant que j’ai pu
  • Je bataille pour ce travail pour la maille
  • Tu fais soit parti du problème, soit de la solution, soit du paysage
  • C’est qui ? C’est qui qui fait quoi ???
  • On a vécu ce qu’on avait à vivre mais j’en ai été déçu
  • Faire le gros dos
  • C’est pas fini, c’est que le début
  • Je suis désolé ! Pas tant que moi !!!
  • Je ferme, je suis complète, mariée et un amant
  • On devrait se battre ensemble pour le gâteau au lieu de se combattre tous chacun seul pour les miettes
  • Pire que des ennemis, des concurrents
  • Chacun pour soi et dieu pour personne
  • La fin justifie-t-elle les moyens ? Le choix des moyens est un luxe réservé à quelques privilégiés
  • On divorce car l’autre est au chômage ou bosse trop
  • Je te soutiens comme la corde soutient le pendu
  • Expérience est nom qu’on donne à nos erreurs
  • Je transporte sur moi tous mes biens
  • Gestion syndicale difficile entre colère organisée et violence Révolutionnaire
  • Un homme de principe dans un monde sans valeur
  • X vient comme le jour après le nuit (ou la nuit après le jour, c’est selon)
  • On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter. [Emmanuel Kant]
  • L’Histoire est écrite par les vainqueurs, nous il ne nous reste que les souvenirs
  • On n’avait rien, on partageait tout
  • Je n’ai rien mais je donne tout car je suis riche de ce que je partage
  • J’aimerais tant ne plus t’aimer
  • Peu importe ce que tu donnes à une femme, elle le rendra meilleur! Donne-lui un spermatozoïde, elle te donnera un bébé, Donne-lui une maison, elle en fera un foyer, Donne-lui un sourire, elle te donnera son cœur. Elle multiplie et amplifie ce qu'on lui donne. Donc, si tu lui donnes de la merde... Ne t'étonne pas qu'elle te fasse chier !!!
  • Je n'aspire qu'à la paix intérieure afin de mieux observer la richesse extérieure
  • le temps de laisser l’âme affleurer à la peau et les souvenir monter à la mémoire
  • sur aucune lèvre mais dans toutes les têtes
  • je m’en lave les mains car elles sont propres et que j’ai la tête haute
  • le cœur nous fait agir par pulsion et le cerveau par raison, mais lequel des deux choisir
  • si la femme que t'aimes devient celle que tu hais, demande toi si celui qu'elle a aimé est bien celui que tu es.
  • La haine tue toujours, l´amour ne meurt jamais
  • Les hommes de l'âge de bière vivent dans les tavernes.
  • Un truisme : Vérité trop manifeste, qu’il est superflu de vouloir démontrer et qu’il ne vaut même pas la peine d’énoncer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires