Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 07:27
  • Ce n’est pas parce qu’on est perdu que la boussole se trompe
  • Ce qui est à la portée d’un humain est à la portée d’un autre
  • À force de ne pas donner d’espoir, on favorise le désespoir
  • C’est l’espoir qui meurt toujours en dernier
  • J’ai oublié son nom tellement je le déteste
  • nous sommes pris en otage par nos rêves du passé
  • La vie ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie
  • "Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain" A. Marandotti
  • la routine, je préfère la regretter que la vivre
  • Fort contre la force, tendre avec la faiblesse
  • je crois en tout ce qui échappe à l'humain et me méfie de tout ce qui vient de lui
  • De la patience ! Ne comptez pas sur l'inspiration. Elle n'existe pas. Les seules qualités de l'artiste sont sagesse, attention, sincérité, volonté. Accomplissez votre besogne comme d'honnêtes ouvriers. Extrait du testament artistique d'Auguste Rodin
  • Celui qui peut créer dédaigne de détruire. Alphonse de Lamartine.
  • Quand les jupes sont très courtes, les bites sont très hot
  • Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. [Pierre Dac]
  • je fais toujours de mon mieux pour ne rien faire comme tout le monde, mais au contraire faire tout comme personne
  • Ne rien faire comme tout le monde c'est le meilleur moyen de réussir comme personne avant
  • plus la nuit sera blanche, plus le jour sera long
  • je fais ce que je dis et je dis ce que je veux, tout et n’importe quoi
  • "Si t'arrêtes de dire des mensonges sur moi, j'arrête de dire la vérité sur toi"
  • Ne prenez pas la vie trop au sérieux, personne n'en sort vivant de toute façon
  • On doit tous une mort à dieu
  • On n’a jamais vu un coffre-fort derrière un corbillard
  • •"Les choses ne sont pas difficiles à faire, ce qui est difficile c'est de nous mettre en état de les faire."
    •"Quand nous ne sommes plus enfants, nous sommes déjà morts."
    •"Crée comme Dieu, ordonne comme un roi, travaille comme un esclave."
    •"La simplicité n'est pas un but dans l'art, mais on arrive à la simplicité malgré soi en s'approchant du sens réel des choses."
    Constantin BRANCUSI
  • "et si la mort n'était pas peine et souffrance, mais la délivrance et la récompense du sage ?"
  • "Les statistiques, c'est comme le bikini: ça donne des idées mais ça cache l'essentiel!" Coluche
  • L'homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation....
  • "Si Dieu ne pardonnait pas, son Paradis resterait vide."(Le Livre de la sagesse arabe)
  • On ne change pas les loups en agneaux un soir de pleine lune
  • Il est important de ne pas nécessairement être fort mais de se sentir fort
  • qui ne résiste pas se soumet
  • Je tiens toujours mes promesses, c'est juste que je m'en souviens pas forcément
  • Faites confiance à l’état, vous aurez toujours des problèmes
  • Je me souviens à peine de ma peine et je peine à me souvenir.
  • Il y a les moments qui restent gravés et les moments graves qui peinent à rester
  • ne pas vouloir regarder ce que nous ne voyons plus depuis toujours
  • Je veux savoir être ce que je ne serai jamais pour toi
  • Tu t’en mets plein le nez, j’en ai plein le cul !!!
  • J’étais encore plus fatigué quand je me suis réveillé que quand je me suis couché
  • Tu fais des compromis initiaux pour avoir au final une œuvre sans compromission
  • Rester pour rester, autant partir
  • Je suis cool, peace-full
  • T’as déconné, faut assumer/assurer maintenant
  • Les charognes ça fait puer de la gueule comme un discours d’extrême-droite
  • Ça paraît logique mais c’est tout fou
  • Une aiguille d’or rentre dans la grotte profonde et un liquide de jade s’écoule vers la pivoine
  • Donner de son temps à différencier de faire payer
  • C’est quand tu contrôles le moins que ça se passe le mieux
  • Ce qui est difficile c’est de bosser assez pour ensuite arriver à trouver ça facile
  • On peut pas vivre ensemble, ni l’un sans l’autre
  • C’est un non qui veut dire oui, avec plaisir
  • Chanter/parler pour nous c’est chanter/parler pour les autres par ricochet
  • Pas question petit joueur, juste mauvais perdant / maîtriseur du jeu
  • Le but du Je
  • Le hasard ne se trompe jamais
  • Comme la girouette la chance tourne selon le vent qui se lève, comme une toupie la chance tourne puis tombe sur n’importe quel pis
  • L’important c’est pas la position, c’est le/la/les partenaire(s)
  • Compère on s’embrasse quand on gagne car cette soirée entre couilles est très gay-friendly
  • Qu’est-ce que je fuis d’ici, qu’est-ce qui m’attire là-bas ?
  • C’est pas ma moitié mais mon quart (d’heure américain)
  • Science infuse Vs conscience confuse
  • C’est pas les humains ou la politique qu’il faut changer, c’est le pouvoir
  • Les drogués n’ont pas d’ami, que des complices
  • Franco de porc d’habillage (emballage)
  • Les frimas du climat
  • Elle est fugace (qui échappe, qui a peu de durée) cette connasse, mais j’aurai son ass
  • La vie sans fuite, le temps pax
  • Secoue-toi sinon la pulpe de la vie reste en-bas
  • Se faire caraméliser le beignet
  • Le temps passe, la vie trépasse
  • Comment avoir de la Mort quand c’est/cette inconnu(e) ?
  • Où s’arrête un bon souvenir avant de virer au pire ?
  • Je ferai tout et n’importe quoi  pour l’Amour mais je ne ferai pas ça
  • Malgré le grammage dans le plumage, on n’a pas tant de plomb dans l’aile
  • Si mon haline ne flambe pas j’ai le droit de rouler tous feux allumés complets
  • Vaut mieux être franc qu’intelligent
  • Comme au poker, si tu te couches, je te montre
  • La vérité sort de la bouche des enfants, les adultes savent la garder pour eux ou la transformer en hypocrisie
  • Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possible (Voltaire/Candide)
  • Les Utopies paraissent bien plus réalisables qu’on ne le croyait autrefois ! question angoissante : comment éviter leur réalisation définitive ? (Nicolas Berdiaeff)
    • « La démocratie est indifférente au Bien et au Mal »
    • « La liberté n'est pas un droit, c'est un devoir »
    • « Dieu comme force, comme toute-puissance et pouvoir, je ne puis absolument l'accepter. Dieu ne possède nulle puissance. Il est moins puissant qu'un agent de police »
  • La vie marche vers les Utopies
  • Remord chronique : se rouler dans la fange et les mauvais souvenirs n’est pas le meilleur moyen pour se nettoyer/laver de ces impuretés
  • Le mieux est l’ennemi du bien comme le pire est celui du mal
  • Le Libre arbitre est donné pour choisir entre la démence et la folie
  • Religion mi-parti du culte fécondité, mi-parti de la férocité du Penitente
  • Pour en revenir à l’avenir …
  • Procuste (déformation de Procruste, en grec ancien Προκρούστης/Prokroústês, littéralement « qui martèle pour allonger ») est le surnom d'un brigand de la région Attique, nommé Polypémon. Il possède pour autre surnom Damastès (« le dompteur »). Il réside à Corydalle selon Diodore de Sicile, et sévit le long de la route qui va d'Athènes à Éleusis, où il offre l'hospitalité aux voyageurs qu'il capture pour les torturer ainsi : il les attache sur un lit, où ils doivent tenir exactement ; s'ils sont trop grands, il coupe les membres qui dépassent ; s'ils sont trop petits, il les étire jusqu'à ce qu'ils atteignent la taille requise (d'où son surnom). Procuste est tué par Thésée, qui lui fait subir le même sort. Procuste est devenu le symbole du conformisme et de l'uniformisation. On parle couramment de « lit de Procuste » pour désigner toute tentative de réduire les hommes à un seul modèle, une seule façon de penser ou d'agir, et de « Procuste » pour leur auteur. Le « lit de Procuste » désigne également une position sexuelle, qui doit son nom au fait que les jambes de la femme dépassent du lit. L'utilisation du nom de Procuste dans une métaphore sexuelle était déjà attestée sous l'Antiquité. On le trouve par exemple chez Aristophane dans l'Assemblée des femmes (v. 1021) : « devenir un Procuste » signifiait « avoir une érection ».
  • La Révolution vraiment Révolutionnaire ne se réalisera pas dans le monde extérieur mais dans l’âme et la chair des êtres humains
  • Robespierre avait fait la Révolution la plus superficielle, politique ; Babeuf avait tenté la Révolution la plus essentielle, économique ; Sade proposait la Révolution des hommes/femmes/enfants individuels avec le corps comme propriété sexuelle commune et l’esprit purgé des connaissances naturelles, inhibitions laborieusement acquises de la civilisation traditionnelle
  • Changements technologiques rapides dans une économie de production de masse dans une population où la majorité des gens ne possède rien ont toujours eu tendance à créer une confusion économique et sociale ! Pour réduire cette confusion, le pouvoir fut centralisé et la mainmise gouvernementale accrue
  • Seul un mouvement populaire à grande échelle en vue de la décentralisation et de l’aide individuelle peut arrêter la tendance à l’étatisme
  • Dans une ère de technologie avancée, l’inefficacité est le péché contre le St-Esprit
  • Tout puissant comité exécutif des chefs politiques et leur armée de directeurs aura la haute main sur une population d’esclaves sans besoin de les contraindre car ils auront l’amour de leur servitude
  • Macro : observer ce qui ne peut être expliqué ; micro : expliquer ce qui ne peut être observé
  • Je ressens donc je cris à l’écrit
  • Il n’a pas eu de chance, l’Amour à sens unique jamais ne s’est bien terminé
  • Copyright+pirate=copiraté
  • Je suis le seul loup de ma meute, mais au moins je suis sûr d’être l’alpha
  • Tu es trop stupide pour être insulté
  • Qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? T’inquiète pas, il ne souffrira plus, il n’est plus de ce monde
  • Il va bien ? Euh oui, enfin non ! Il est malade … et même mort ! Mes condoléances !! Oh ça va, il croyait en une vie éternelle donc là il sera servi
  • On fait tous des bêtises quand on abuse
  • Certains le trouvent malade, moi gentil ! Moi, méchant !!!
  • Aux petites heures de la nuit, avant les grandes, entre chiennes et louves avant que ne se lève le soleil
  • Si je suis un idiot, toi t’es une méchante
  • La Liberté existe aux dépens de celui qui écoute (Philippe Trudeau : en tant que ministre canadien de la Justice sous Lester Pearson, il mit de l'avant le Bill omnibus qui légalisa le divorce, décriminalisa l'avortement et l'homosexualité, constatant que « l'État n'a rien à faire dans les chambres à coucher de la nation[3] »)
  • Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute (La Fontaine)
  • La beauté des choses existe dans l'esprit de celui qui les contemple.
  • Si tu te sers de la liberté en échange d'autre chose, comme l'oiseau, elle s'envolera.
  • Une vipère se lovait entre le creux de ses reins/seins
  • 10 ans c’est beaucoup, 10 ans c’est trop, on n’est pas des chiens enragés tenus en chaîne
  • Lui un rien ne l’épate, l’autre rien ne l’épate
  • Comment sais-tu que ce sera pour toujours ?
  • À tout le temps vivre dans le passé on ne v(o)it plus (dans) le présent ni ne pré –voit/–monitionne l’avenir
  • Tout le monde est capable de, mais certains/beaucoup devraient s’abstenir
  • Au bout du bout du fusil comme dans la vie, faut jamais avancer/sortir à découvert
  • Tu as eu de la chance, mais elle peut être à double tranchant et se retourner contre toi
  • Tu as renouvelé ta chance du débutant, ta réussite accidentelle
  • On a échangé un regard et toutes nos idées folles nous sont venues à l’esprit autant qu’au corps et au cœur
  • J’étais dans le milieu de la Résistance ! À quoi ? Je veux pas le dire, on n’a pas gagné
  • Encore un coup ? Non merci, point trop nympho … oh et puis si, avec envie
  • Attends, je crois que je l’ai … ah beh non, je l’ai perdu, je l’avais sur le bout de la langue mais ça m’a échappé
  • Petit à cuicui l’oiseau quitte le nid et déploie ses ailes pour voler de grande envergure ! Non, il agrandit son nid en pondant ses œufs dans le même osier
  • La Nature est mouvement, on peut faire évoluer/bouger/avancer les choses en étant actifs plutôt que passifs, il faut toujours se méfier de l’eau qui dort
  • Excuse-moi de m’immiscer dans ton intense relation amicalo-pro avec le boss
  • Je t’aimais bien, j’avais tort et le tort tue
  • La fausse modestie est une forme d’hypocrisie
  • Je sais pas ce qui ou quoi m’inquiète le plus dans ce que tu dis
  • Différence entre la précarité de ma situation et l’image que le monde a de moi
  • Je vis dans ton esprit donc je ne sais que ce que tu sais déjà
  • Il n’est pas dans ton bureau, c’est toi qui es à présent dans le sien
  • Vous êtes X ? Oui, et vous ??? Celui dont on ne prononce pas le nom !!!
  • Tu n’es pas mon manipulateur, je ne suis pas ta marionnette, je me dé-file
  • Il te voit comme sa souris verte ! Tu vas voir, c’est moi qui vais l’attraper par la queue
  • Beaucoup de choses vont vite changer ! Mouais, plutôt peu en longtemps !!!
  • Je n’étais jamais déçu par personne car avant nul n’avait confiance/amitié pour moi
  • Je prendrai ce que tu auras l’audace de m’offrir
  • On n’est même pas Libre dans a tête alors qu’on s’imagine l’être dans sa vie, vaste fumisterie
  • C’est vrai que ça peut surprendre mais la Vérité aussi, et là c’est la Vérité/réalité

Partager cet article

Repost 0

commentaires