Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 13:50
  • Quand je pense d'où je viens et que je vois où je vais
  • " Les amis sont des gens qui nous connaissent bien et qui, pourtant, nous aiment quand même "
  • Louer... je préfère accéder à la propriété de ma Liberté
  • "Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible." [Albert Jacquard]
  • Le plus grand ennui c'est d'exister sans vivre
  • j'ai tout d'abord appris à survivre, puis à exister (droit et serein), maintenant il ne me reste plus qu'à apprendre à vivre et à goûter les plaisirs de la vie
  • quand il n’y a plus rien à espérer, il reste l’espoir
  • take it easy and crazy
  • "Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." - proverbe Amérindien.
  • Quand le phoque suce l’esquimau, même les baleines se cachent à l’eau (proverbe inouïte)
  • Il est plus facile de lever une femme que de la laisser tomber.
  • Il est évidemment bien dur de ne plus être aimé quand on aime, mais cela n'est pas comparable à l'être encore quand on n'aime plus.
  • Il faut éviter le paradoxe, comme une fille publique qu'il est, avec laquelle on couche à l'occasion, pour rire, mais qu'un fou, seul, épouserait.
  • Il n'y a pas de milieu: quand on n'est plus jeune, on est vieux, et à partir de cinquante ans, on est tous du même âge.
  • Il ne faut jamais gifler un sourd. Il perd la moitié du plaisir. Il sent la gifle mais il ne l'entend pas.
  • Il vaut mieux gâcher sa jeunesse que de n'en rien faire du tout.
  • J'étais né pour rester jeune, et j'ai eu l'avantage de m'en apercevoir le jour où j'ai cessé de l'être.
  • Je ne vais pas à la messe car elle est à l'heure de l'apéritif.
  • J’ai connu une femme qui voulait divorcer pour ne pas rester l’épouse d’un mari trompé.
  • L'amour n'est fait que du désir d'avoir ou de la gratitude d'avoir eu.
  • La douceur de l'homme pour la bête est la première manifestation de sa supériorité sur elle.
  • La femme est meilleure qu'on le dit : elle ne blague les larmes des hommes que si elle les a elle-même fait couler.
  • La femme ne voit jamais ce que l'on fait pour elle ; elle ne voit que ce qu'on ne fait pas.
  • La quantité de bêtises qu'une femme pas bête peut accumuler en peu de temps est une chose déconcertante.
  • Le dédain de l'argent est fréquent, surtout chez ceux qui n'en ont pas.
  • Les femmes dont on dit qu'elles ont été belles ont à mes yeux le même intérêt que les pièces démonétisées dont on dit qu'elles ont été bonnes.
  • Les filles ont ceci pour elles qu'elles le sont toujours un peu plus qu'on ne pensait.
  • Les pianos devraient être frappés de deux impôts : le premier au profit de l'Etat, le second au profit des voisins.
  • Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.
  • Pour savoir qu'un verre était de trop, encore faut-il l'avoir bu.
  • Pourquoi donc, dans un groupe de femmes bavardant comme des perruches, la conversation cesse-t-elle aussitôt qu'un monsieur s'approche?
  • S'il fallait tolérer aux autres tout ce qu'on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable.
  • Ils ne nous feront jamais autant rire qu'ils nous emmerdent (Coluche)
  • " Le génie, c'est d'avoir du talent tout le temps ; le talent, c'est d'avoir du génie de temps à autre ; l'intelligence, c'est de savoir que l'on n'a ni génie, ni talent. "
  • " Toute sa vie l'on doit être un enfant. " [Matisse]
  • Pierre Arditi (dont le père était un grand peintre) vient juste de dire "je consacre ma vie à redevenir un enfant"
  • Avec un homme, une fille se demande toujours si elle est en danger ou en sécurité
  • Comment tu m’as trouvée ? Facile … enfin facilement je veux dire
  • Il n’y a pas de limite à ce que veulent les femelles et peuvent les mâles
  • La sélection naturelle c’est de la mécanique, la sélection sexuelle c’est de l’art
  • Les bombes, je les préfère sexuelles, et les attentats, à la pudeur (Gainsbourg)
  • une perverse narcissique et que j'ai besoin d'un homme qui se renie pour le manipuler et me permettre d'exister
  • "On n'explique pas la vie, on s'explique avec elle"
  • «Après avoir cherché sans trouver, il arrive qu'on trouve sans chercher.» [Jérôme K. Jérôme]
  • Laisse-moi quand je fesse-toi/festoye
  • Le soleil s'incline pour embraser d'autres contrées...par-delà l'horizon
  • Peut-être que tu devrais écouter ses petites grosses voix dans ta tête, les écouter vraiment au lieu d'essayer de les fuir
  • l'homme que j'aime est celui que j'attendais depuis toujours
  • L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, c'est une connerie. Prenez les éboueurs... (Jean Yanne)
  • "Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le." Goethe
  • vivre seul est terriblement pesant et si frustrant quand on possède un trop plein d'amour
  • "Le verbe aimer, difficile à conjuguer: son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel."
  • l'humeur est à l'humour
  • "On ne subit pas l'avenir, on le fait" (Georges Bernanos)
  • Dieu a fait de moi un athée
  • Personne n'est jeune après quarante ans mais on peut être irrésistible à tout âge
  • «Plus je vieillis, plus je vois que ce qui ne s'évanouit pas, ce sont les rêves». [Jean Cocteau]
  • « C'est à l'endroit où l'eau est la plus profonde qu'elle est le plus calme. [William Shakespeare, Songe d'une nuit d'été]
  • « Garde tes songes, les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous ! » [Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal]
  • Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, j'apprends. Tu m'impliques, je me souviens. Benjamin FRANKLIN
  • Un jeu collectif qui n’empêche pas les individualités de s’exprimer
  • je collectif
  • Le droit est l'objet de la justice, c'est ce qui est dû à chacun ; il est dicté par la nature et établi par l'autorité. La nature concerne tout l'univers et chacun en particulier ; elle est à la fois différence fondamentale et ce qui nous relie tous.
  • Mettre la tête là où on mettrait pas les pieds
  • "Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller." JACK KEROUAC (1922-1969)
  • Qu’est-ce que tu comptes faire ? Ce que je pourrai !
  • en faisant du tri dans ses photos.... certaines déchirent et certaines je les déchire
  •  le passé est classé, le présent est si plaisant que j'en ferai mon futur jusqu'au moment où, la vie décidera qu'il est temps de se reposer, alors il deviendra le passé mais restera à mes côtés pour l'éternité...
  • le passé est passé, le présent est à vivre intensément et l'avenir est à construire.
  • "Les femmes sont comme le suspense. Plus elles éveillent l'imagination, plus elles suscitent d'émotions." Alfred Hitchcock
  • Je change ce que je peux changer, j’accepte ce que je ne peux pas changer
  • arrêter d'arrêter, finir de commencer, changer pour en finir
  • à mon retour tout a changé, à commencer par moi
  • l'essentiel ce n'était pas de mesurer le temps, c'était de le vivre intensément
  • "Un diamant avec quelques défauts est préférable à une simple pierre qui n'en a pas"
  • Parfaite illustration d’une parfaite illusion
  • il n'est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse
  • L'humour a non seulement quelque chose de libérateur, mais encore quelque chose de sublime et d'élevé. Freud.
  • C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
  • "L’engagement religieux irrévocable, quelle que soit la confession choisie, n’est pas seulement un suicide intellectuel, c’est aussi la négation même de la foi, puisqu’il s’agit d’un acte qui ferme l’esprit à toute nouvelle vision du monde." Allan WATTS
  • quand on me pique le matin ça gratte toute la journée....
  • " La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent."
  • Tellement de talent qu’il peut se payer le luxe d’être antipa(té)thique
  • ensemble JE suis plus nombreux
  • «Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre». William Shakespeare.
  • Entre possible et impossible deux lettres et un état d’esprit !
  • parce que j'agis plus vite que tu penses, et je bouge plus vite que tu danses, alors arrête toi si tu veux mais moi, j'avance
  • "Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l'ancien. [Dan Millman]"
  • "Il faut qu'il y ait un chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse." (Nietzsche)
  • Peureux qui aime avoir peur
  • Au milieu de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un invincible été (Albert Camus)
  • Les étiquettes, c'est fait pour les produits
  • Je ne me suis pas rendu compte que le hasard de ma présence était une manigance.
  • Un regard si doux et d'une dureté de roc.
  • Un agneau dans le loup qui a mangé l'agneau.
  • Mieux vaut rater un baiser, que baiser un raté
  • J'ai pas grossi, j'ai juste augmenté ma surface de caresses
  • "Dis-moi que tu m'aimes même si c'est un mensonge" Arman Méliès.
  • L'homme qui se croie libre a une chaine plus longue que les autres
  • La beauté ne fait pas l'amour mais c'est l'amour qui fait la beauté. En gros, quand t'es plus amoureux/-se, tu le/la trouves moche
  • Comme le palmier : la tête au soleil et les pieds dans l’eau
  • Avant on avait moins de choses mais la vie était plus facile
  • On s’éduque à l’école, mais ensuite il faut s’imprégner des valeurs ancestrales de son Peuple
  • Je veux, je peux, je dois
  • "Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent." Samuel Beckett
  • Se lève avec une sacrée colonne de Buren (l'œuvre, qui occupe les 3 000 m2 de la cour, est constituée d'un maillage de 260 colonnes de marbre blanc zébré de noir, de tailles différentes).
  • « L’argent, ça va, ça vient, mais quand ça vient, ça va. » (Smaïn)
  • A trop attendre, on en oublie de vivre
  • Je l'ai aidé à mourir et depuis qu’il est parti il m'aide à vivre
  • l'ami est la béquille de l'homme qui ne boite pas !
  • Si le silence est d'or, il endort aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires