Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 14:14
  • Vis comme si tu devais mourir demain, apprend comme si tu devais vivre éternellement
  • Rien n’est impossible pour moi, surtout si c’est pour toi
  • "J'aime mieux dire la vérité en mon langage rustique que mensonge en un langage théorique."
  • On n’apprend pas de ses erreurs, on persiste et signe
  • Le bonheur est une trajectoire et non pas une destination
  • Hapiness is not a destination, it's a method of life.
  • Some people see what is it, and never see what it can be
  • "la virilité est affichée quand elle est incertaine"
  • je la caresse du regard, mon âme l'embrasse, tandis que mon esprit la pénètre
  • plutôt que lui montrer ma lune je me suis éclipsée
  • "L'ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l'imagination" Paul Claudel
  • L'engagement est ce regard que tu détournes de ton nombril pour regarder le monde
  • le corps en douleur mais le cœur en bonheur
  • fable de La Fontaine : le corbeau est en retard
  • il a encore voulu m’embrasser, j’ai pas voulu il m’a mordu
  • "Ce que tu donnes t'appartient / Ce que tu gardes est perdu à jamais." (proverbe arménien)
  • Au moins assurer, sinon assumer
  • C’est toujours la dernière … avant la prochaine !
  • « Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des Révolutions. »
  • « Le hasard a des intuitions qu'il ne faut pas prendre pour des coïncidences »
  • un tiers mondain pour deux tiers mondistes
  • "La mémoire du passé n'est pas faite pour se souvenir du passé, elle est faite pour prévenir le futur. La mémoire est un instrument de prédiction." Alain Berthoz
  • « La seule condition au triomphe du mal, c'est l'inaction des gens de bien » Edmund Burke, homme politique et philosophe irlandais du 18ème siècle
  • La parole est moitié à celui qui parle, moitié à celui qui écoute - Montaigne
  • Voyager, c'est demander d'un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu - Paul Morand
  • Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri - La Bruyère
  • Le temps consacré à la connaissance est rarement du temps perdu - Sun Tzu, 4e siècle av. JC
  • C'est une erreur capitale que de théoriser avant de connaître les faits - Sir Arthur Conan Doyle
  • Le seul moyen de rallonger sa vie, c'est de ne pas la raccourcir ! - Personne, alias Terence Hill, dans "Mon nom est Personne"
  • Ne pas prendre de risques, c'est ça qui tue. Ne pas aimer, c'est ça le risque" Amandaie Sthers
  • Chaque matin est une naissance qu'il faut découvrir et aimer. [Roger Fournier]
  • Quelles sont les limites de l’humour ? La connerie de l’autre
  • «La conscience est la conséquence du renoncement aux pulsions.» [Sigmund Freud]
  • Je préfère rentrer dans les bibliothèques que dans l’Histoire
  • Ça se passait bien … au commencement, au tout début
  • "Je suis autant fatigué de ne pas vouloir mourir que d’essayer de vivre."
  • Les légendes n'acceptent pas la banalité. Même dans la mort. Surtout dans la mort.
  • «De nouvelles routes bien tracées, pour aller toujours plus loin nulle part.» [Emile Ajar]
  • Dans toute alliance il est bon de conserver sa personnalité et ses opinions. Les différences sont dans la nature des êtres et des choses. Elles font naître des situations riches d'une plus grande diversité. (Confucius)
  • "Les mots sont des fenêtres, ou bien, ils sont des murs. Ils nous condamnent ou nous libèrent." Ruth Bebermeyer
  • Pour toujours et à jamais
  • Je n’ai pas de principe, quelle horreur
  • Le plus dur c'est de satisfaire son vice sans l'entretenir
  • l'univers repose sur la vie et non l'inverse.
  • La mort n'existe pas dans un monde sans espace ni temps
  • la distinction entre le passé, le présent et le futur n'est qu'une illusion (Einstein)
  • l'esprit humain transcende les barrières du temps et de la mort.
  • Chaque personne crée sa propre sphère de réalité et, par conséquent, il n'existe pas de matrice pré-existente dans laquelle l'énergie disparaît. Chaque personne transporte son propre appareil d'espace et de temps comme une carapace.
  • En assumant l'existence d'univers parallèles, il y aurait un nombre infini de scénarii qui contiennent chacun une réalité physique. Tout ce qui peut se passer se déroule quelque part et la mort est exclue de ses univers parallèles.
  • L'individu continue de vivre à travers ses enfants, amis et tous ceux qu'il a rencontré dans sa vie.
  • La conscience d'un individu sera toujours celle du présent. Elle ne disparaît pas.
  • Si je devais revivre encore un jour de ma vie, ce serait le prochain
  • Une didascalie (enseignement, instruction), dans le texte d'une pièce de théâtre ou le scénario d'un film, est une note ou un paragraphe, rédigé par l'auteur à destination des acteurs ou du metteur en scène, donnant des indications d'action, de jeu ou de mise en scène. Elle permet de donner des informations, notamment, sur le comportement, l'humeur ou encore la tenue vestimentaire d'un personnage.
  • L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible
  • Est-ce à nos sens de suivre l'instinct ? Est-ce un non sens de fuir le destin ?
  • femme fatale, pas femme idéale
  • vomitorium : passages souterrains voûtés le plus souvent prévus dans les théâtres romains afin de faciliter la sortie des spectateurs. Les vomitoires permettaient d'éviter de mettre en contact les différentes classes sociales.
  • Le Paradis appartient aux consommateurs et pour y entrer il faut avoir de l’argent
  • Tu as fort tort
  • « Quand le peuple décidera de vivre, la destinée obéira et alors… les chaînes de l'esclavage seront rompues »
  • religions monothéistes : le suicide (reconnu comme un droit par la Révolution de 1789) est un assassinat, car celui qui se tue tue un humain, et c'est un crime.
  • Ce n'est pas non plus un acte de courage, ni de la lâcheté, mais plutôt de la peur… La crainte de la vie
  • La mort volontaire n’est pas un « danger », c’est une hypothèse, celle de l’extrême liberté. Le suicide n’est pas un « homicide de soi-même ».
  • le vrai tombeau des morts est le cœur des vivants
  • il faut apporter la bonne humeur, car la tristesse tout le monde la connaît
  • pour être espion il faut être quelqu’un de vraiment bien pour commettre des actes de criminel sans en devenir un
  • bien ou mal je sais pas, c’était pour l’état
  • vient de loin et peut aller encore plus haut
  • Des rêves identiques, des réalités différentes !
  • Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent. Claudel
  • "L'humain souffre si profondément qu'il a du inventer le rire". Nietzsche
  • Rire rend immortel, l'espace d'un instant
  • Tant qu’y a pas le feu, les pompiers ne bougent pas, ils ne débroussaillent pas en prévention
  • Les déceptions de demain seraient pires que les regrets d’aujourd’hui
  • Je ris de me voir si frêle en ce miroir
  • Naître, c'est se trouver dans une mauvaise passe. Arthur Koestler
  • Make up your mind to have no regrets
  • Weekend à Rhum !
  • Asservie. A servi. Serf.
  • "so much to do, so little time....."
  • La solitude vivifie ; l'isolement tue.
  • " La solitude est bonne aux grands esprits et mauvaise aux petits. La solitude trouble les cerveaux qu'elle n'illumine pas. " [Victor Hugo]
  • Celui qui a vécu jusqu'au bout l'orgueil de la solitude n'a plus qu'un rival : Dieu. [Emil Michel Cioran]
  • C’est dommage de se planter et encore plus de pas vouloir en tirer les leçons
  • Je tiens une forme paralympique
  • n'a deuil que pour toi
  • "Être crétin n'est pas un engagement, c'est une fatalité dans la société d'aujourd'hui !"
  • Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas
  • La seule limite à l'humour, c'est son absence
  • Quand les gens de peu ont encore moins que peu, la bêtise (ou mieux la colère) prend le relais
  • l'expérience est une lanterne qu'on porte dans le dos. Elle n'éclaire que le passé.
  • mieux vaudrait n'avoir aucune limite à l'humour et en avoir à la bêtise, le monde tournerait plus rond !
  • désirable, ou encore mieux désiré
  • deux âmes égarées et esseulées qui se sont rencontrées
  • Beaucoup d'appelés, peu d'Élus ; beaucoup d'épelés, peu de lus
  • Toujours grossier, jamais vulgaire
  • Toi les cheveux teints et moi plus de cheveux ce serait mieux pour nous deux
  • Il n’y a rien que je ne sois prêt à faire pour toi
  • À chaque fois que tu parles c’est pour dire que c’est un sentiment ridicule
  • Comment tu sais ça toi ? Beh c’est juste qu’y a plein de reportages là-dessus
  • Londres : 1860, sur un million, 600 000 crevaient de faim au sens propre
  • Je vais prendre la main aujourd’hui, je vous paye de suite ! Non, tantôt
  • "on ne diminue pas le bonheur en le partageant "
  • "Les lois trop douces ne sont pas suivies, les lois trop sévères ne sont pas appliquées" (B. Franklin).
  • "J'aime mieux dire la vérité en mon langage rustique que mensonge en un langage théorique."
  • je t'aime pire que tout
  • ″La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent″ Albert EINSTEIN
  • Nous mourrons un peu à chaque instant, à chaque moment de la vie, à chaque respiration
  • Lorsque le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt. Je suis l'idiot qui regarde le doigt, parce que je veux savoir pourquoi le soi-disant "sage" veut que je regarde la lune
  • La fonction phatique, telle que l'établit Roman Jakobson à propos du langage, se définit en ces termes : « Il y a des messages qui servent essentiellement à établir, prolonger, ou interrompre la communication, à vérifier que le circuit fonctionne ("Allô, vous m'entendez ?"), à attirer l'attention de l'interlocuteur ou à s'assurer qu'elle ne se relâche pas... », en précisant que la fonction phatique désigne « la tendance à communiquer (qui) précède la capacité d'émettre ou de recevoir des messages porteurs d'information ». C'est donc l'ensemble des pratiques linguistiques qui constitue le milieu bon conducteur de la communication linguistique. C'est une fonction très utilisée dans les écrits épistolaires. La linguiste Marina Yaguello indique également qu'il faut faire rentrer dans cette catégorie les discussions mondaines, tous les artifices de langages (anecdotes, histoires drôles) utilisés pour maintenir le contact verbal sans défaillance et éviter que ne s'installe une gêne, un silence. Le silence n'est acceptable que dans les relations avec les proches, dans les relations de travail ou officielles
  • La santé de l'humain est le reflet de la santé de la Terre (Héraclite d'Éphèse – 540)
  • "On ne peut pas être vraiment soi qu'aussi longtemps qu'on est seul; qui n'aime donc pas la solitude n'aime pas la liberté, car on n'est libre qu'étant seul." (Schopenhauer)
  • «Ce qui importe à l'homme ce ne sont pas les événements survenus dans sa vie, mais seulement la répercussion de ces événements dans sa conscience.» [ M. Aguéev ] - Roman avec cocaïne
  • Je m'estime peu quand je m'examine ; beaucoup quand je me compare. Auguste Villiers de l'Isle-Adam, Extrait de Sentimentalisme
  • - Votre date de naissance ? - Le 10 Mai...- Quelle année ?- Chaque année...
  • « Lorsque l’âme a pris contact avec cette solitude de l’Esprit, l’être humain peut ensuite vivre seul ou en couple, en famille, en communauté, à la ville ou au désert. Il ne se sent plus jamais isolé puisqu’il s’est éveillé à une dimension souveraine, inentamable et impérissable. » [Jacqueline Kelen]
  • "De lui même, le monde est sonore, Et le vide à jamais silence. Ce qui se lève au cœur du calme Au cœur du calme se dissout" WEI YING-WOU (737-835) : "Le son"
  • Game over. No extra ball. Don't insert coin. Don't try again
  • Ceux qui sont pauvres, ignorants, mal nés et mal éduqués ne sont pas le troupeau vulgaire. Le vulgaire est tous ceux qui sont satisfaits de la mesquinerie et de l'humanité moyenne...[Shrî Aurobindo]
  • quand le mot se crée le silence se tait
  • - T'as l'air fatiguée...- Tu veux des détails?
  • "Les pieds dans le caniveau je regarde couler la vie
  • Elles sont toutes chiantes... C'est juste qu'il faut trouver la chieuse qui te va
  • un cœur tendre, fatigué par le malheur
  • « Le haschich fut pour Baudelaire une curiosité exotique, l'opium une habitude tyrannique. »
  • « Les chercheurs de paradis font leur enfer, le préparent, le creusent avec un succès dont la précision les épouvanterait peut-être »
  • fiole de laudanum, opium dilué dans l'alcool
  • « L'opium agrandit ce qui n'a pas de bornes, allonge l'illimité, approfondit le temps, creuse la volupté et de plaisirs noirs et mornes remplit l'âme au-delà de sa capacité. »
  • « Les Paradis artificiels » : « La plus usitée de ces confitures, le dawamesk, est un mélange d'extrait gras, de sucre et de divers aromates, tels que vanille, cannelle, pistaches, amandes, musc. Quelquefois même on y ajoute un peu de cantharide, dans un but qui n'a rien de commun avec les résultats ordinaires du haschich. Sous cette forme nouvelle, le haschich n'a rien de désagréable, et on peut le prendre à la dose de 15, 20 et 30 grammes, soit enveloppé dans une feuille de pain à chanter, soit dans une tasse de café. »
  • La seule prédiction exacte est que les prédictions s’avèrent en général fausses
  • ne me réveillez pas, je rêve que je bosse
  • la masse d’inertie est ceux qui ne peuvent se permettre le chaos politique pour leurs affaires
  • Murs blancs pour jour gris et idées noires
  • la vie est un théâtre dans lequel chacun joue un rôle pour ne pas perdre la face
  • continuer la théorie des possibles et des probables
  • manipulation humaine par la peur, l’amour, l’argent
  • il s’engagera dans la vie professionnelle, prêt à toutes les concessions pour trouver sa place (répugnante) dans la société (nauséabonde). Il ira même jusqu’à travailler.
  • Dès fois, je me demande si je ne suis pas déjà mort et si ce que j'appelle "moi" n'est en fait qu'une personnalité artificielle faite d'un corps mécanique et d'un cyber-cerveau
  • Tu n’es pas moche et pas trop mal gaulée, montre m’en plus pour me donner envie de t’aimer
  • lorsque tu es seul regarde l'espace qu'il y a entre tes doigts
  • il y a ce que la vie vous donne et ce que vous en ferez
  • instants d'années
  • si tant est qu'il y en ait
  • "There is someone in my head, but it's not me" Roger Waters (Pink Floyd)
  •  

Partager cet article

Repost 0

commentaires