Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 17:29
  • Nous saurons qui nous sommes quand nous verrons ce que nous avons fait
  • Gasp : respiration d'agonie dite « stertoreuse »
  • Il n’y a pire aveugle que celui qui se nourrit de ses illusions
  • Si t’es heureux et amoureux, tu finiras jaloux
  • Ce monde est aussi à toi
  • Abrège au moins mes souffrances
  • Quitte à mourir ou à sacrifier l’autre, le choix on l’a toujours
  • Les spermatos sont attirés sur l’ovule par une odeur cousine du muguet
  • bleu layette (linge d'un nouveau-né : Vx. Tiroir ou coffret servant généralement à ranger des papiers ou des vêtements ; 2e moitié du XIVe s. laiette « coffret où l'on enserre de menus objets personnels ») et rose bonbon
  • je veux bien te donner tout mon amour, mais où le prendrais-je ?
  • il n’y a pas de péché dans la Nature, seulement chez les humains
  • faire une carte de France : éjaculation nocturne royale annonçant la puberté du prince
  • ce que j’aime dans les femmes c’est le nécessaire, pas le superflu
  • je suis avare car c’est le seul vice qui ne coûte rien
  • courte bite mais longue baise
  • quand l’autre mâtait, je ne sais pas si c’est toi ou lui qui m’a fait jouir
  • j’en ai assez d’accomplir les desseins divins, je veux accomplir les miens
  • je suis la misère, le désespoir et le crime, et nous sommes très prolifiques avec nos enfants banqueroute, vol et escroquerie
  • je m’aime pas ! T’as pas encore assez bu
  • les rossignols chantent mieux quand on leur crève les yeux
  • j'ai la solution à mon obsession, si je veux te garder je dois t'empailler
  • j’ai eu un entretien avec le silence et il était d’accord avec moi car qui ne dit mot consent
  • du courage j’en ai, mais pas contre l’outrage de la douleur
  • les plus influents sont les plus magnifiques (Corneille)
  • je ne prends pas part aux jeux, c’est mon régal pour les yeux
  • je ne veux pas mourir avant de te voir crever
  • je veux n’être au monde
  • l’angoisse s’exprime aussi par le vertige de la Liberté
  • mon pire ami, mon meilleur ennemi
  • tu racontes bien les plus belles des histoires, nos histoires de cœur et de cul
  • si tu ne parviens pas à obtenir quelque chose c’est pas top, mais si tu y parviens c’est encore plus pire
  • il ne faut jamais maudire aujourd’hui pour demain
  • ce que nous consommons, nos enfants en manqueront
  • s’il n’y a pas assez d’écoute dans notre couple ce n’est pas que de mon côté, je dirai même qu’en tout cas ça vient pas de moi
  • je rase les murs pour pas qu’on me regarde, toi tu en mets plein la vue pour pas qu’on voit le vrai toi
  • le fondement est l’opposé du trou de vie
  • qu’est-ce qu’il s’est passé ? Rien du tout ! J’espère alors qu’il n’y aura plus de rien du tout
  • les esprits les plus brillants ont les démons les plus persuasifs
  • les préjugés sont les ennemis du bon sens
  • tu es la preuve vivante qu’il vaut mieux avoir de la chance plutôt que d’être malin
  • tu es la plus stupide des personnes les plus intelligentes
  • la France est souvent la meilleure élève de la classe des cerveaux lents
  • ma logique est autant indiscutable qu’elle est implacable
  • c’est une galère pas possible mais faut bien que quelqu’un rame
  • à ton avis, quel est mon venin ?
  • il faut du vieux marc de café brûlé contre l’odeur de la Mort
  • sexe + Mort = aphrodisiaque
  • la seule vraie question philosophique est suicide ou pas ?
  • elle ne sait rien de mon passé tout comme moi je ne veux pas en entendre parler
  • tu n’es pas un mauvais garçon qui s’est amélioré mais un malade qui s’est fait soigné
  • Gliese 581 est une étoile naine rouge située dans la constellation de la Balance à 20,5 années-lumière du système solaire [4],[5]. Il s'agissait en janvier 2009 de la 87e plus proche étoile connue[6]. Six exoplanètes ont été détectées autour de Gliese 581, dont deux, Gliese 581 c et Gliese 581 d sont les premières exoplanètes à avoir été trouvées dans la zone habitable de son étoile[7]
  • Ma vie a commencé en te rencontrant
  • Ça c’est celui que tu étais hier, puis voici celui que tu es aujourd’hui
  • Le destin n’existe pas, il n’y a que des choix, certains faciles d’autres pas, et certains sont de la plus haute importance car déterminent notre individu
  • Se faire plaisir sans se faire avoir/posséder
  • Les ennuis sont une forme d’attention (dans tous les sens du terme)
  • L’ontologie résume la phylogénie
  • Si tu dois expliquer c’est que c’est pas bon
  • Être père c’est beaucoup d’heures de travail pour des reproches, des cris, des haines
  • La sexualité appelle l’amour ou au moins l’attachement à plus ou moins long terme
  • Peut-être un jour, peut-être demain mais pas maintenant
  • La Mort viendra aujourd’hui, demain, ou un autre jour alors savoure
  • J’ai des projets pour l’émoi à venir
  • C’est une vérité qu’on peut dire de différentes façons
  • En philo, Sophie tente de faire comprendre, donc d’expliquer, donc de se faire comprendre
  • Le public et l’orateur n’ont plus d’importance, seule la chose compte
  • Une réalité non verbalisée entraîne la violence
  • La production industrielle d’objets du désir s’appelle la pornographie
  • Le désir entend tout mais comprend tout autrement
  • La conscience signifie le désir, la sublimation, le refoulement, alors qu’avant on pensait in-conscient ou a-conscient
  • Quand l’échange n’est pas possible, la gratuité si
  • Nous sommes dans une société d’interdiction du don, lui qui résiste à son intégration marchande
  • Quand on donne un cadeau à une femme c’est soit pour lui dire qu’on l’aime soit pour lui dire adieu
  • Donner de façon désagréable pour esquiver les remerciements
  • Toute catégorisation de l’humain est exclusion des autres humains
  • Incapable de rien, capable de tout, surtout du pire
  • créature de rêve comme on en voit que dans les magazines
  • si la meilleure défense c’est l’attaque, encore faut-il connaître son ennemi
  • l’intention compte plus que l’action
  • une sorcière ensorceleuse est tombée une fois amoureuse, dans un conte de fées
  • je ne me pose jamais de question car je m’en fous des réponses
  • être éveillé en pleine nuit c’est comme avoir l’impression d’être seul au monde
  • exutoire : dispositif qui sert de trop-plein dans un réseau d'égouts.
  • collectionnez les pierres qu'on vous jette, c'est le début d'un piédestal
  • je ne pense pas, je sens
  • La jeunesse montre l'humain comme le matin montre le jour. John Milton
  • C'est dur d'exister quand on n'est rien
  • "L'humain trouve la raison en lui et la sagesse hors de lui." Victor Hugo
  • phase lutéale : (ou phase progestative, ou encore phase post-ovulatoire) est la phase se situant après l'ovulation et jusqu'au dernier jour du cycle ovarien. La phase lutéale se termine donc lorsque la menstruation commence. Au point de vue hormonal, la phase lutéale du cycle menstruel est caractérisée par la présence de la progestérone. Tout dépendant des femmes, cette phase dure entre 11 et 18 jours. Le follicule de la phase folliculaire se transforme en corps jaune au moment de l'ovulation et pendant la phase lutéale, le corps jaune se développe ou bien dégénère s'il n'y a pas eu fécondation.
  • y a rien de pire que de se faire une raison
  • " L'humain est avant tout un lâche souvent préoccupé de trouver une excuse à sa lâcheté." "beaucoup seraient lâches s'ils en avaient le courage"
  • "Il m'a cassé mon délire, il m’a chié dans les nuages"
  • "L'humain vivant est un groupe " (Proudhon)
  • "Si j'avais à choisir entre une dernière femme et une dernière cigarette, je choisirais la cigarette : on la jette plus facilement (Serge Gainsbourg)
  • Savoir tout en pensant qu'on ne sait pas encore, c'est la plus grande réalisation humaine. (Lao Tseu)
  • Les gens drôles sont souvent très sérieux, les gens sérieux sont souvent très drôles ... (J.Morisson)
  • "La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter." (Pierre DAC)
  • encore et en corps
  • si je perds X, qui d’autre vais-je trouver ?
  • Veux-tu avoir la vie facile? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui
  • "Ne pas ajouter à la démence du réel la niaiserie d'une explication" Jean Rostand
  • "Ne pas ajouter à la démence du virtuel la niaiserie d'une application"
  • dans l'eau, les petits poissons nagent aussi bien que les gros
  • "Marche ou crève" : j'ai décidé de marcher
  • On devrait toujours être légèrement improbable. (O.Wilde)
  • Le meilleur du pire
  • La nostalgie revient lorsque le présent n'est pas à la hauteur du passé
  • c'est le dernier hourvari [ruse d'une bête traquée consistant à revenir sur ses voies pour mettre les chiens en défaut, difficulté inattendue, grand tumulte] avant l'hallali [cri ou sonnerie de chasse à courre, annonçant que l'animal poursuivi est sur le point de se rendre ou est pris : composé du rad. de harer « exciter les chiens par des cris pour les lancer sur la proie » ou de sa forme second. haler et de à lui]
  • on n’a plus qu’une seule façon de sortir de ce merdier : continuer
  • LE PATRIOTISME EST L’EGOÏSME PERSONNEL ENTRE LES INDIVIDUS (SAINT SIMON)
  • "Si vous ne faites pas aujourd'hui ce que vous avez dans la tête, demain vous l'aurez dans le cul". <Coluche>
  • "Marche comme ton cœur te mène et selon le regard de tes yeux." <l'ecclésiaste>
  • L'amitié donne son lustre à la prospérité, et soulage en partageant les fardeaux de l'adversité. Cicéron
  • Quand tu allais je revenais
  • «L’hostilité peut être aussi une dimension de l’amour.» [ Paul Auster ]
  • «L'amour est la seule force qui peut stopper un humain dans sa chute.» [ Paul Auster ]
  • L’amour n’est pas forcément un sentiment réciproque. L’amitié au contraire, me semble-t-il, requiert toujours de la réciprocité. Francesco Alberoni
  • "Le but n'est pas toujours placé pour être atteint, mais pour servir de point de mire" (J. Joubert)
  • Don't knock on heaven’s door. Ring. Then run !
  • « ce que la chenille appelle la fin du Monde, le Maître l’appelle le papillon »
  • "Personne n'est trop jeune pour mourir puisqu'il s'agit du passage d'une réalité à une autre"(Jésus Christ)
  • Il faut à tous les prix, rester hors de prix, rester rare, sauvage et fier. Sinon on est foutu !
  • Tu peux courir mais pas te cacher
  • Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être
  • Je préfère que tu me dises tu, à moins que tu sois dans le refus de l’intime
  • On peut faire beaucoup avec la haine, mais encore plus avec l'amour. [William Shakespeare]
  • Comme il est facile de se laisser submerger par la haine [Bernard Werber]
  • L'éternel féminin nous attire vers le haut. [Johann Wolfgang von Goethe]
  • Il n'est pas de femmes inaccessibles, sauf celle qu'on aime. [René Fallet]
  • La fidélité est l'art de ne pratiquer l'adultère que par la pensée. [Decoly]
  • L'art, c'est le pressentiment de la vérité [Alexandre Blok]
  • Même le chaos répond toujours à un certain ordre
  • " La religion fait partie de la culture, non comme dogme, ni même comme croyance, comme cri. " [Maurice Merleau-Ponty]
  • bercé d'illusions trop près du mur
  • comme un malaise en Malaisie
  • pris entre le marteau et l’enclume
  • 20 000 lieues sous l’amer
  • A force de mettre la main sur la bouche pour ne pas laisser sortir la gerbe on finit juste par se chier dessus
  • Il faut bien rigoler afin de ne pas crever d’ennui, mourir de rire plutôt que crever d’ennui
  • Avec les hommes c est classique. Tant qu’ils nous font la cour, on a droit aux violons. Dès qu’on couche, c est le tour des pipos
  • Fou amoureux : enfin, plus fou qu’amoureux
  • besoin crucial que tu as d'exister en t'opposant aux autres
  • "L'inutile et le superflu sont plus indispensables à l'homme que le nécessaire." Barjavel
  • Tu découragerais Cupidon lui-même
  • un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
  • moitié de la terre à mes pieds, l’autre prête à se damner/mourir pour moi
  • j'ai fais de la peinture à l'eau avec mes doigts avec des outils pour peindre à l'huile
  • un coupe les oignons l’autre pleure
  • qui éclaire le pouvoir de mots, efface les maux du pouvoir
  • "Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu'il se trouve dans la façon de la gravir"
  • mes pensées ne sont pas toujours sages.... mais elles sont sagement pensées
  • "Croquez la vie à pleines dents. Ne gardez pas le meilleur pour la fin. Mangez-le tout de suite. La vie est trop courte." (D. Glocheux)
  • "Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir." Matisse
  • Le sage ne dit pas ce qu'il sait et le sot ne sait pas ce qu'il dit
  • L'Amour qui ne vous tire pas vers le haut, vous fera tomber bien bas
  • Sa force ou la faiblesse des autres ?
  • Il vit à fond car il n’a peur ni de vivre ni de mourir
  • Si ça te plaît pas, trouve et ouvre ta propre voie
  • Médaille Dikin : décoration militaire pour animaux
  • Le monde est un grand bal où chacun est masqué. Vauvenargues
  • On ne peut jamais se reposer sur l'amour - et c'est pourtant sur lui que tout repose.
  • Les rêves sont la littérature du sommeil
  • L'incertitude est le pire de tous les maux jusqu'au moment où la réalité vient nous faire regretter l'incertitude. [Alphonse Karr]
  • Quand les bornes sont franchies il n’y a plus de limites
  • Le voyou de la voyelle
  • Sexuellement free-lance
  • Je n’ai pas fait le tour de la question car il n’y a pas de réponse définitive
  • Pas de crédit sur le passé
  • Tu n’as jamais vu ce que je vais te dire
  • le fond de l’air effraie
  • " Ce qui compte, c'est d'être vrai et alors tout s'y inscrit, l'humanité et la simplicité " Albert CAMUS
  • En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche. [Jacques Rouxel]
  • "If you don't stand for something, you will fall for anything"
  • Le fascisme, ce n'est pas d'empêcher de dire, c'est d'obliger à dire. Roland Barthes.
  • Derrière les colombes se cachent les vautours
  • Deux solitudes qui prennent rendez-vous
  • comme tout le monde, mais encore pire que tout le monde
  • j’en suis pas là, d’ailleurs je sais même pas où j’en suis
  • la vérité est toujours décevante
  • je fais X à fond, mais pas plus que de déraison
  • La croissance pour la croissance est l'idéologie de la cellule cancéreuse. Edward Abbey
  • chercher le plaisir là où il se trouve
  • à chercher le plaisir on lèche parfois le déplaisir mon sir
  • Les états n’ont pas d’ami, peu de morale mais beaucoup d’intérêts
  • concerné toujours, consterné souvent... tourmenté parfois
  • qui veut faire quelque chose trouve un moyen. qui ne veut rien faire trouve une excuse
  • je me demande si j'écris pour continuer à vivre ou pour ne pas mourir
  • «Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous.» [Goethe]
  • «Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils devrait être,et vous les aiderez ainsi à devenir ce qu'ils peuvent être.» [Goethe]
  • " Tout nuage n'enfante pas une tempête". William Shakespeare
  • "L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir." [André Malraux]
  • "L'enfer c'est aller à la dérive ; le paradis c'est tenir le gouvernail" G. B. Shaw
  • Il court comme un fou pour rattraper la vie qu’on lui a volée comme celle qu’il a perdue
  • Ma vie est une énigme dont ton nom est le mot. Victor Hugo
  • "L'absence diminue les médiocres passions, et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies, et allume le feu." La Rochefoucauld
  • L'avenir est un lieu commode pour y mettre des songes. [Anatole France]
  • "Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre." [William Shakespeare]
  • Nous avons tout juste assez de religion pour nous haïr, mais pas assez pour nous aimer les uns les autres. [Jonathan Swift]
  • embrouillamini : Situation très embrouillée (forme, plus habituelle, de brouillamini [Altération de boli armenii, « grosse pilule d'Arménie », remède à base de boules d’argile]).
  • galimatias : Discours embrouillé et confus, qui semble dire quelque chose et ne dit rien
  • comminatoire : Qui menace pour intimider

Partager cet article

Repost 0

commentaires