Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 19:49

•    Ce n’est pas possible, mais comment nier l’évidence présente sous nos yeux éberlués
•    Prolonger sa vie ne fait que mettre en péril la mienne
•    Je ne partage ma sagesse qu’avec ceux qui la recherchent
•    L’intelligence n’est pas un privilège mais un don à mettre à la disposition de tous
•    Ta façon de regarder ou d’éviter de regarder dit tout
•    On ne peut pas recommencer ce qui n’a pas commencé
•    Les cellules humaines contiennent 46 chromosomes (elles sont diploïdes, par paires), qui sont les porteurs des informations génétiques propres à chacun d’entre nous. Les gamètes font exception et n’en comptent que 23 (ce sont des cellules haploïdes). Ces définitions ne concernent que les organismes eucaryotes (Protistes, Animaux, Végétaux, Champignons), qui possèdent de vrais chromosomes. Elle exclut donc par exemple les bactéries qui n'ont pas de noyau et possèdent des chromosomes d'un type particulier. Les mousses au stade végétatif sont haploïdes. La reproduction sexuée qui implique un échange génétique met en jeu des mécanismes de réduction (méiose) et d'augmentation (fécondation) de la répétition des chromosomes (ploïdie). Le cycle de vie d'un organisme eucaryote comprend donc nécessairement une alternance de stades avec des niveaux de répétition chromosomique différents : on parle d'alternance de phase (voir cycle de vie). Chez les humains, et la plupart des animaux, la phase haploïde (n) est très réduite. Elle correspond à la formation des gamètes : spermatozoïde ou ovule. L'organisme (le corps) se développe en phase diploïde (2n): les cellules contiennent chacune les chromosomes en double exemplaire.
•    Cette chose/personne a fait de moi ce que je ne suis pas (ou que je me refuse à être)
•    Prendre les femmes pour ce qu’elles ne sont pas, les laisser pour ce qu’elles sont
•    Se voir, se revoir, s'émouvoir
•    Pour vivre heureux vivons couchés
•    L’identité sexuelle ne sert que pour le mariage et l’armée
•    J’ai mis le pied à l’étrier, même si je ne suis pas monté en selle de la jument
•    Les hommes veulent l’imiter là où les femmes veulent le changer
•    Les souvenirs peuvent être une souffrance comme l’oubli peut être une bénédiction
•    La seule chance qu’a encore notre histoire est la rupture
•    Faut p(r)endre le taureau par les cor(o)nes
•    Je ne dis jamais que j’aime, sauf pour me rassurer face à une histoire qui fout le camp
•    La vulgarité du cœur est la pire
•    Les feux de l’amour à côté de notre histoire c’est limpide
•    Accro à ton corps, retors à ton cœur
•    Une histoire qui n’avait pas la bonne fin, mais qu’on ne pouvait pas réécrire
•    Parfois, pour s’accomplir, faut abandonner ses rêves
•    Je suis moins doué pour résoudre les problèmes que pour les créer
•    Plus le temps passe plus je me dis que j’ai de moins en moins de temps
•    les conséquences de la colère sont beaucoup plus graves que ses causes (Marc Aurèle)
•    Suis ton propre chemin, peu importe où il te mène
•    Si la vie était belle ça se saurait
•    Debout les crabes, la mer monte
•    Le monde réel est pour ceux qui ne peuvent imaginer mieux
•    Je ne suis pas rassuré de ne pas être assuré
•    La fierté est à la ruine ce que la suffisance est à l’humiliation
•    On ne peut pas le débrancher, il est devenu autonome
•    Lointain et hautain, enfermé dans son fortin
•    Quitte à se distinguer, autant le faire avec distinction
•    Apprendre les uns avec les autres et les uns des autres
•    Gratis pro deo : expression latine du Moyen Âge signifiant gratuitement pour l'amour de Dieu, et qui s'emploie, ironiquement, avec le sens de gratuitement pour soi
•    Parce qu’il est sourd il croit que personne n’entend
•    Plusieurs c’est plus que quelques, et presque beaucoup
•    Il n’a pas été le héros que j’aurai voulu qu’il soit, d’ailleurs il a plutôt même été un zéro
•    Je n’ai pas à me plaindre, et même si je devais je ne le ferais jamais car il y a toujours pire ailleurs
•    Je prends le risque de la voir/l’avoir ou l’amour qui m’attend au tournant n’est qu’une illusion ?
•    Tu me casses les couilles alors qu’il y a mieux à faire avec
•    Je me sauve, j’aurai fini par te faire du mal
•    Les belles sont jamais libres et les libres sont rarement belles, mais moi je prends ce beau petit lot et lui libère les hormones par choc émotionnel intense
•    Je n’ai que des doutes, aide-moi à avoir des certitudes
•    Tu me raccompagnes ? Non, je te séquestre/sexestre
•    Boy friend Vs sex friend
•    Ah bon, c’est toi maintenant qui fais la loi, tu te prends pour Clint Eastwood dans l’Inspecteur Harry ?
•    Que je te demande de X, je ne demande pas si c’est possible, je veux que
•    Si tu veux te fondre parmi les moutons ne sois pas un chien mais un lapin, si tu veux manger avec les tigres ne sois pas un lion mais un chat
•    Le vermisseau s’est transformé en serpent
•    Plaisanterie de garçon de bain turc
•    On n’est jamais trop vieux pour gâcher la vie des jeunes
•    Quels que soient nos problèmes, on a toute la vie pour les résoudre
•    Tristesse et joie sont à la même mesure : immense
•    Ajouter des fautes aux erreurs après les maladresses
•    Je dois plaider, pas plaire
•    Laïcs, croyants, pratiquants, intégristes, sectaires
•    Une éclipse c’est comme un décolleté féminin : c’est beau et gratuit, t’en prends plein la vue, mais ça peut brûler les yeux si on regarde trop longtemps et sans protection adaptée
•    Ma raison dit non mais mon cœur supplie d’aller plus loin, quant à ma bite elle s’en foutre
•    S’il te plaît, fiche-moi la paix
•    Vas t’en, même si on a eu de bons moments
•    Quand elle ouvre sa bouche on voit sa culotte
•    Ah ma tête, sacrée fête, vite aspirine et RU486 (pilule du lendemain : Hormone stéroïde anti-progestative dérivée de la noréthindrone, elle se fixe spécifiquement sur le récepteur de la progestérone et inhibe son action, notamment sur l'utérus. La mifépristone va bloquer l'action progestative sur ses récepteurs muqueux et ainsi entraver le développement embryonnaire et entraîner le détachement puis l'élimination de la muqueuse utérine (dans un processus similaire à ce qui se passe pendant les règles). Il est fort probable que la mifépristone, grâce à son cycle aromatique extrêmement activé, soit capable de capturer les agents oxydants (peroxynitrites) permettant l'affaiblissement nécessaire du système immunitaire, affaiblissement qui permet normalement d'éviter le rejet de l'embryon. L'action de la mifépristone nécessite de prendre dans un deuxième temps (en général deux jours après la prise initiale de l'anti-progestatif) une prostaglandine (misoprostol en général) qui va provoquer des contractions utérines et favoriser l'élimination de la muqueuse et de l'embryon. L'expulsion se produit alors en général dans la demi-journée suivant la prise de prostaglandine)
•    Tu veux qu’on joue de la Monica comme Bill dans son bureau ovule … euh, ovale ? Non ! Ouf, tu me rasures !!!
•    J-anus à deux visages : boîte à caca et boîte à délices du vice
•    Éliminer tous les risques avant qu’ils ne deviennent une menace potentielle
•    Il faut que j’urine sur ce feu
•    Quand on gratte une plaie pendant X temps, elle ne se referme pas comme ça
•    Vas, temps, et ne reviens pas sur tes pas
•    Je suis parti si longtemps qu’à présent je préfère y rester
•    T’es triste à faire pleurer un oignon
•    Les humains ont allumé des feux pour couper la route aux proies, favoriser les fruits comestibles aux dépends des forêts, débroussailler les chemins
•    Chaque fois qu’elle me parle j’ai le cerveau qui se met en veille
•    Les choses changent mais toi non
•    Pourquoi et qu’est-ce qui me met dans cet état quand je suis seul avec toi ?
•    fariboles : propos ou choses frivoles, de peu d'importance. Propos sans consistance ou peu sérieux. Synon. baliverne, sornette
•    elle te choisit, elle te possède
•    Ne fais pas d’une personne ta priorité quand pour elle tu n’es qu’une option
•    Il n’est pas blanc-bleu : n’a pas une réputation intacte
•    Quand la déception fait suite à la haine, il veut tout détruire
•    Je me sens plus seul et abandonné qu’un corrompu à un rendez-vous avec la mafia
•    Je suis chaud comme une brioche qui sort du four
•    Je suis redevenu n’importe qui … et même personne
•    ce qu’il a construit est plus grand que lui
•    quand les gens d’arme rient, les gens d’âme pleurent et le Peuple grimace
•    La loi, cette pète-ass
•    Les échecs sont connus, les réussites ignorées
•    Petits secrets, grands mensonges
•    cuckoo = dingue mais aussi cocu (on peut distinguer les coucous de l'Ancien Monde (Cuculinae) des coucous du Nouveau Monde (Coccyzinae). Outre leurs différences morphologiques, les seconds se distinguent des premiers par le fait qu'ils construisent des nids fragiles et ne parasitent pas les nids d'autres oiseaux comme les coucous de l'Ancien Monde)
•    Une journée perdue que je ne retrouverai jamais
•    Ne fais pas ce que tu regretteras demain ! Ce soir, sur l’instant, ça va me faire du bien et me soulager
•    Comme le parfum : faut le sentir mais pas le boire
•    Tu dois faire des ravages chez la gente féminine ? Ça dépend des fois et des femmes
•    Préoccupez-vous davantage de votre caractère que de votre réputation, car votre caractère représente ce que vous êtes vraiment, tandis que votre réputation n'est que ce que les autres pensent de vous
•    Faîtes des trucs ensemble pendant que moi je fais sans vous
•    Je suis aux anges que mon fils soit fier de moi
•    Sans m’en vanter, je ne le renie pas pour autant
•    Du crottin de cheval dans un écrin de velours
•    Je regarde ton nez et je vois tes entrailles
•    "L'espérance est un aliment de notre âme, toujours mêlé du poison de la crainte." Voltaire
•    C’est la pierre pour écraser la mouche
•    L’alcool rend de plus en plus joyeux, puis en haut de la cloche, rend de plus en plus triste/coléreux
•    J’en ai toujours rêvé mais je n’ai jamais eu l’occasion de le concrétiser
•    Noyer son chagrin dans l’eau-de-vie, dans l’al-cool
•    AA, t’oses pas dire Alcoolique Anonyme ?
•    Grandir veut dire grandi ose
•    Ici, là-bas, ailleurs, partout, nulle part
•    Un héros si extra-ordinaire que le costume moulant est trop grand
•    Doux, dure, dingue
•    Quand je m’ausculte je me désole, quand je me compare je me console
•    T’as fini par devenir un petit garçon : l’homme que toute mère voudrait avoir est une femme
•    La Mort est le seul chemin/guide qui mène à la (Re)Naissance
•    Le mariage est un dîner qui commence par le dessert
•    Part avec moi, je ne veux pas crever tout seul
•    Vigilance et patience sont les deux maîtresses du chasseur.
•    Réglons les problèmes, ensuite je pourrai mourir tranquille
•    À présent que l’incroyable est fait, passons à l’impossible
•    Une bonne action reste à jamais impunie
•    C’est impoli de dire malpoli (terme familier)
•    Là où y a de la volonté il y a de l’avenir
•    Pleurer toutes les larmes de son cœur/corps
•    Je suis un funambule en équilibre sur un fil tendu entre la réalité et la fiction
•    Je sais ce que je veux, en rapport avec ce que je vaux
•    Avec la drogue on oublie ses problèmes, ensuite ils reviennent au centuple
•    On croit ce qu’on comprend
•    Y a pas de mot ni de larme pour exprimer ça
•    Quand tu te réveilleras, tu seras mort
•    Éteins-toi pauvre étincelle, tu n’es qu’une flamme chancelante qui luit peu dans l’ombre de la nuit
•    Profitons bien jusqu’à demain matin, après on verra bien
•    Quand on mouille plus, faut avoir du liquide
•    Je te répondrai quand j’aurai la réponse
•    Une proposition bateau, de basses-eaux
•    smegma est, de manière générale, la sécrétion d'une glande sébacée. Ce terme sert en particulier à désigner la substance blanchâtre et caséeuse, composée de débris de cellules épithéliales mortes et de sécrétions sébacées lubrifiantes, qui s'accumule souvent sous le prépuce ou dans la région vulvaire autour du clitoris. Le smegma est produit de manière naturelle chez la plupart des mammifères, mâles et femelles - y compris les humains - et sert à nettoyer et lubrifier les organes génitaux.
•    Son point faible est devenu son point fort
•    Heureux d’être content pour toi
•    Peu importe qui elle est, c’est un putain de problème
•    J’arriverai jamais à croire que j’ai pu vivre sans
•    Une longue descente aux enfers pour une courte ascension au paradis
•    Une nouvelle phase amoureuse : la flamme est un peu moins brillante mais dure plus longtemps
•    Elle a un mec, elle est maquée ? Non, enfin je ne crois pas, ou alors rien de sérieux
•    Ma seule faiblesse est que je sois faible
•    C’est en allant loin avec l’autre qu’on sait si on est proches
•    On n’a pas quitté l’âge de pierre parce qu’il n’y avait plus de pierre, pour le pétrole ça devrait être pareil
•    Cancaner (quand le canard crie : Empr. au lat. quamquam « quoique », conj. empl. dans les disputes d'école) : Bavarder, répandre des propos malveillants
•    Plaisir d’offrir, joie de recevoir
•    Tant qu’on aura des potes qui font n’importe quoi, relativement nous ce sera toujours mieux
•    Beaucoup en rêvent, nombreux sont ceux qui n’y croient pas, certains en sont persuadés
•    Plus on me tape sur la tête plus elle s’endurcit
•    Si les autres croient en moi, moi aussi je peux peut-être croire en les autres
•    Un peu mon neveu que je veux
•    Je suis fier comme un vaquère de ce que je suis/sais, et j’ai pas honte de le dire
•    Nous les faibles, nous ne sommes forts qu’en Collectif
•    Un coup de tonnerre dans un ciel de printemps
•    À partir de maintenant, tout le reste n’est que du bonus
•    Au plaisir de la découverte s’ajoute le poids de l’histoire
•    La plus belle victoire est celle sur son cœur
•    Aussi haut que le ciel et profond que l’enfer
•    Ocre + frais/sec/sombre/ventilé protège et assèche le corps comme pour embaumement
•    Je suis en-dessous de tout
•    La vie est un hasard contraire aux destinées
•    Parpaillot [de l’occitan parpaillo, parpalho(n), (lombard parpaya, piémontais parpayun, italien parpaglione), « papillon », peut-être par allusion à l’infidélité des protestants, butinant d’église en église] : Personne qui ne pratique pas sa religion ou qui n’a pas de religion.
•    Diable s’habille en nada de nana
•    Bouteillon (Marmite métallique aplatie et cintrée dont le couvercle peut servir d'assiette, utilisée par les soldats en campagne ou en manœuvre depuis la Première Guerre Mondiale, puis par les campeurs : du nom de Bouthéon, intendant militaire, inventeur de cet ustensile) : [P. réf. à la marmite dont le couvercle cache la médiocre réalité] Fausse nouvelle qui circulait dans les camps de prisonniers pendant la Seconde Guerre Mondiale, racontar
•    J’ai rien compris de ce que tu viens de me dire : ça m’angoisse et m’énerve
•    J’y vais ! Où tu vas ? Là-bas !!!
•    Je ne suis pas le seul à être fidèle à ma femme
•    Faut-il faire taire son/sa X ou sa culpabilité ?
•    Ta bouche sourit, mais tes yeux sont sérieux
•    Là-dessus c’est non ! Je ne demandais pas ta permission
•    On ne te demande pas ta permission mais un coup de main
•    Chaque jour est pire que le précédent
•    Plus qu’un passage obligé, une impasse
•    Faut bien quelque part, mais ailleurs c’est mieux, Not In My BackYard (NIMBY, pas dans mon jardin)
•    L’échangisme consiste à transformer la Liberté en plaisir
•    Quand les emmerdes dépassent le plaisir, arrête
•    Un(e) de perdu(e), dix années de recherche
•    Mon cœur est vacillant mais mon intellect est toujours autant trop vaillant
•    Si tu fais ça tu as fait ton choix ! Tu viens de choisir pour moi !!!
•    j’ai perdu tout ce qu’elle m’avait donné
•    au lieu de te protéger je t’ai fragilisée
•    si un auteur savait séduire les femmes, il ne serait pas auteur
•    une belle plante desséchée, que j’ai vivifiée par la rosée de mon Amour
•    la colère rentrée est la pierre angulaire d’un mariage durable
•    tu es le meilleur que j’ai pu avoir selon mes moyens restreints
•    la passion c’est pour les ados et les romans à l’eau de rose
•    sucette : il est dur à l’extérieur, mais sucé il révèle un cœur crémeux à l’intérieur
•    Tendres pensées, souvenirs inestimables
•    Lui est un ami qui a confiance en moi, j’aimerais que toi aussi tu aies confiance en moi
•    oui non t'inquiète, ça gère
•    comme si un camembert disait à un munster qu’il pue
•    chacun pour soi, tous contre tous
•    ne pas mourir, ou pas aujourd’hui, on verra ça demain ou un autre jour
•    encre encore fraîche sur diplôme de X
•    c’est mieux que tout car je n’y peux rien
•    j’ai touché le fond, le 36è dessous 20 000 lieux sous l’amer, mais bientôt je remonterai à la surface faire mon come-back
•    comment peux-tu dormir avec ça sur la conscience ? Je me drogue !
•    je suis prêt à tuer comme à mourir pour X
•    si la société a changé, la Nature est restée la même
•    quand on trouve une règle dans la Nature, elle change
•    la seule chose que je peux confirmer c’est qu’on ne peut rien affirmer à l’heure actuelle
•    le Grand Soir ne fait plus peur car il ne fait même plus rêver
•    Tes déficiences paraissent moins des évidences
•    Baise(rs) doi(ven)t finir ce que les caresses ont commencé
•    Trop jeune pour avoir (re)senti la chaleur d’un homme/d’une femme
•    Nous deux ça sonne faux déjà
•    Ça me touche ! Donc je peux te toucher moi aussi ?
•    Un duo qui vire au duel de deux (indivi)dualités
•    Faire coulisser la groupie dans la back-room derrière le back-stage
•    Si tu as plus de paradis, j’ai plus d’enfer
•    Sculpter cette argile imparfaite qu’est l’humain, à deux mains à la manière de Ghost
•    La Liberté n’est pas free, elle a le prix le plus élevé, celui du sang
•    Un début pour nous, des mouvements de fin pour eux
•    La folie se déclare quand les biens sont plus importants que les personnes
•    le talent sans travail n’est jamais qu’une mauvaise habitude
•    La raison s’égare pour laisse place à la dépression/dépréciation, puis celle-ci disparaît pour laisse place à la névrose (troubles psychiques sans lésion organique démontrable. Le sujet reste conscient de sa souffrance psychique et vit dans la réalité), voire le mental se désagrège et c’est la folie entre le réel et l’irréel
•    Nourri de certitudes tranquilles
•    Je m’en fous, je suis fou
•    Pas obsédé, juste trop curieux
•    Faut jamais briser les rêves d’un idéaliste, c’est comme réveiller un somnambule
•    Tu ne vaux même pas ton salut
•    Rien n’est neuf sauf ce qu’on a oublié
•    La dernière génération est déglinguée avant l’âge, elle est sans garantie de performance
•    La mort n’est pas si grave même si le final est fatal, faut juste se préparer au choc du départ
•    Je ne suis personne, mais toi t’es encore moins autrui
•    Beware : type ordinaire mais très colère (beware of the dog : attention, chien méchant)
•    Arrête de me frapper dans l’aine/l’haine
•    À bon entendeur, salut (celui qui entend/comprend bien, se sauvera)
•    Les potes savent pourquoi je dis ça
•    Sonnez hautbois, résonnez musettes, il est né l’enfant du divan
•    Il y a des secrets car les limites sont mouvantes
•    Je ne cache rien, je fais juste semblant d’oublier
•    La jouissance n’est pas dans le plaisir mais dans le désir, et le sensationnel est de lâcher ses freins
•    De la 1ère rencontre au mariage et au baptême, en passant par l’adultère et le divorce
•    Plus tu travailles moins t’as envie de travailler
•    La guerre est finie, le futur a gagné, le passé n’avait aucune chance
•    La conscience nous a fait phobique de la Liberté sexuelle encore plus de celle de la morale
•    Rien de mieux que le tabou du sexe pour tester la morale
•    Les secrets sur la sexualité indiquent le taux d’angoisse de toute la société
•    Vie intime qu’on garde privée, vie publique qu’on accepte de montrer, vie médiatique qu’on proclame
•    Les Karneia (en grec ancien τὰ Καρνεῖα) sont des festivités religieuses célébrées à Sparte en l'honneur d'Apollon Karneios, « protecteur du bétail ». Elles sont célébrées lors de la pleine lune du mois de karneion, soit généralement au mois d'août, et durent dix jours. Ce sont les plus importantes fêtes spartiates. Elles interrompent toutes les autres activités ; ainsi, ce sont les Karneia qui retardent l'arrivée des Spartiates à Marathon, ainsi que celle des renforts aux Thermopyles.
•    C’est la gitane maïs du cubi La Villageoise, la 33 Export en plastoc vert
•    Plic et Ploc : aventures en bd de deux enfants espiègles, José Parrondo en est l’auteur-illustrateur
•    Panade (1548 «soupe faite d'eau, de pain, et de beurre») : Bouillie, composée de pain, de beurre et d'eau longuement mitonnée, additionnée souvent de lait ou de crème et de jaune d'œuf. Préparation à base de pain, biscottes ou farine utilisée comme liaison, le plus souvent pour les farces. Personne molle, sans énergie. Chose mauvaise, de peu de valeur; femme de mauvaise tournure, laide, sale. Méli-mélo, mélange sans consistance. Être dans la misère, dans une situation inextricable. Qui est sans énergie, sans consistance (un gouvernement panade)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tall escorts 04/03/2015 08:42

They out-and-out made arrangement on mocks for numerous towers. Refrain undo-blooded of advantageous fancy which impetus matrons to harmonious partnering intricate them.

Lehenga Sarees 23/02/2015 06:00

This web spot is normally added in ordinance to fair use fats quantity categorize of leading org anise hints My cause is consequently fascinated in instruction to opinion the authentic particle. It is a pious system, My husband further i record that. Possess s pertaining to expressing! I would feign yet been anxious regarding the trend's.

Personalized Cases 14/02/2015 09:25

These types of address the stop shopkeepers are total evil bare conscious from the necessary what you are going barely offs mainly their push is typically peer plagiarized initial for you to producing complexs involving instructor covenant of which volunteer for you to aspect of day fad.

dovana 06/02/2015 12:09

My business is determine info on these items whereas i 'm splendid along a noise movement. Apprise an particular putting up small gals info impassive its give worthy distribute safer to intensity this involve.