Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 19:25
  • Qui commence Cassandre (elle reçut d'Apollon le don de prédire l'avenir, mais elle se refusa à lui, et le dieu décréta que personne ne croirait à ses prédictions) finit Cincinnatus (consul romain en 460 av. J.-C. et dictateur à deux reprises en 458 et en 439 av. J.-C., fervent opposant à la plèbe et figure semi-légendaire, il fut tiré de sa retraite paysanne pour mater des révoltes du bas Peuple)
  • Dès que tu franchis la porte de la chambre à coucher tu n’es plus un homme mais une bête sauvage, un grand fou fauve
  • J’adore que tu n’aies pas voulu me larguer alors que tu savais que j’étais amoureux de toi
  • Si c’est mal barré pour toi ou elle, envoie une couronne (Robert Redford, Spy game)
  • L’attente est ce qu’il y a de pire car on a trop le temps de se demander « et si … » (Brad Pitt, Spy game)
  • Aimer est plus fort que d’être aimé, L'amour te porte dans tes efforts, L'amour de tout délie les secrets {Balavoine}
  • Joli garçon comme tu es, t’as une tête à faire souffrir {Gazon maudit}
  • On a qu’un seul Amour dans sa vie, les autres ne sont que des redites ou des imitations, des fois on ne le sait pas ou sinon c’est l’accord parfait (et là c’est le plus dur)
  • Celui qui ne s’aime pas s’est entiché de celle qui s’aime trop
  • Aimer regarder ensemble dans la même direction
  • Nous savons tous les deux que X … enfin, maintenant tu le sais
  • Jusqu’à aujourd’hui j’aurai fait n’importe quoi pour changer, à partir de ce soir plutôt crever que de ne plus être moi-même
  • Si je parle fort c’est que je ne m’entends pas avec moi-même
  • J’ai un souci, deux problèmes : primo, deuxio, tertio
  • À foncer dans une tempête, je préfère savoir d’où vient le vent
  • Comme Noah/Noé, je préfère bâtir mon arche avant le Déluge
  • Garde une (bonne) poire pour la soif {Être prévoyant, garder de côté de quoi assurer des besoins futurs. Économiser, épargner. Citée par Antoine Oudin en 1640 dans ses "Curiositez francoises", cette expression daterait de la fin du XVIe siècle. La poire étant un fruit juteux, on peut aisément imaginer que celui qui suppose pouvoir avoir soif un peu plus tard, sans avoir d'accès facile à un point d'eau, tel le voyageur d'autrefois cheminant longtemps à pied, ait envie de se garder une poire intacte dans son baluchon pour pouvoir étancher sa soif à venir}
  • Sortir renforcé d’une crise qui aurait pu être fatale
  • le hussard tombe du toit
  • courage sous forme de lâcheté
  • Ne dis pas à un humain qu’il est heureux avant qu’il ne soit mort
  • Ne me dites pas que ce garçon était fou, il ne vivait pas comme les autres, c'est tout ; Ne me dites pas que ce garçon ne valait rien, il avait choisi un autre chemin ; Pour quelles raisons étranges les gens qui pensent autrement ça nous dérange ; C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi, ca veut dire beaucoup ; Heureux de vivre, d’être là malgré tout ; Essaie de vivre, essaie d'être heureux, ça vaut le coup (Michel Berger, il jouait du piano debout)
  • L’amitié n’est pas dans l’union des accords mais dans la continuité des esprits (Zemmour à propos de son duo avec Naulleau)
  • haine digne des Atrides : famille maudite par les dieux car fondée dans le sang du frère jumeau d'Atrée, Thyeste. Le destin des Atrides fut marqué par le meurtre, le parricide, l'infanticide et l'inceste. Seul Apollon interrompra le cycle de la violence en faisant juger Oreste, le matricide, sur la colline de l'Aréopage, par le premier tribunal criminel de la cité d'Athènes.
  • En politique, la trahison est juste une question de date (Talleyrand)
  • Qui tient les cordons de la bourse tient les autres par les couilles
  • Même si les paroles ne sont pas intéressantes, il faut que la musique soit mélodieuse
  • Le rendre faible sur son point fort
  • Hâbleur beau parleur {qui parle avec exagération, emphase et vantardise : Empr. à l'esp. hablar « parler » (dep. 1115, fabular; fablar dep. ca 1140, Cid; hablar dep. 1495, NEBRIJA d'apr. COR.), du lat. fabulari « parler, converser », dér. de fabula (fable*). Le sens péj. est dû à l'idée que les Français du XVIe s. se faisaient du tempérament espagnol}
  • Un système avec plusieurs centres ne tourne pas rond
  • Non non rien n’a changé, tout a continué (Poppys)
  • Cochon/sanglier peut passer et se transformer morphologiquement et comportementalement en une vie en s’évadant ou en étant domestiqué
  • Plus on est petit plus le cœur bat vite et pour tous les mammifères il bat 800 millions de fois
  • factotum : Personne qui s’occupe de tout dans une maison où elle est employée {emprunté au latin de la Renaissance fac totum (« fais tout »), du latin facere (« faire ») et totum (« tout »)} = grouillot
  • Les animaux sont des bêtes, les humains sont des monstres
  • L’enfer est pavé de bonnes intentions : Ici, 'pavé' est une métaphore ancienne (il ne s'agit pas vraiment des pavés sous lesquels on a pu trouver la plage en 68) pour signifier 'recouvert complètement'. Chez nous, cette expression n'est utilisée que depuis le XIXe siècle, mais elle semble avoir une longue histoire. Saint François de Sales, au XVIe siècle en cite une version latine de Saint Bernard datant du XIIe. Puis, chez nos amis Grands-Bretons, au XVIIe, on disait (en anglais, bien sûr) "l'enfer est plein de bonnes intentions" avant qu'au XVIIIe le 'plein' soit remplacé par 'pavé de', sous l'influence de l'expression du XVIe qui disait "paver la voie à (quelque chose)" pour "préparer la voie...". Ce n'est qu'ensuite, une petite traversée de la Manche plus tard, qu'elle est citée dans nos dictionnaires. Mais on peut remonter encore plus loin, dans la tradition chrétienne, où il est dit que "les bonnes résolutions ne suffisent pas, sans leur réalisation, à éviter le mal et la damnation". Avec ici une nuance importante : l'absence d'exécution mène à l'enfer, alors que dans notre locution il est dit, au contraire, que c'est la (mauvaise) réalisation qui y mène
  • Ver dans la pomme, de discorde {Furieuse de ne pas avoir été invitée aux noces de Thétis et Pélée, Éris y jette une pomme d'or portant l'inscription « pour la plus belle ». Cette « pomme de discorde » se révélera fatale, puisque c'est elle qui provoquera indirectement la guerre de Troie (pour plus d'information, voir Jugement de Pâris et Discordianisme pour une interprétation différente de ce mythe). Son nom a donné naissance au terme « éristique », l'art de la controverse.
  • Pas de choses inutiles, la vraie richesse des nomades est de savoir tout quitter pour s’installer ailleurs
  • Le physique ne compte pas que quand on a du talent
  • Je ne sais pas où on va, mais on y va
  • Ici et maintenant c’est peut-être trop près et tôt
  • Entre eux ça colle super bien, même que ça tourne à la glu
  • C’est qu’un livre et c’est pas moi qui l’aie écrit ! Non, mais c’est toi qui a souligné ce passage !!!
  • Tu es encore plus grand couché que debout
  • Scène du balcon (Roméo et Juliette) n’a pas été joué jusqu’au bout, scène très romantique et romanesque
  • J’avais espéré que …, mais mes espoirs ne comptent pas
  • C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour. Albert Camus
  • Les pieds en l’air, la tête en bas
  • Communiqueur d’Amour
  • Les murs/rideaux en sont embués
  • J’ai vu que t’avais regardé
  • Succès d’estime
  • Ne jamais revenir sur ses pas, pour soi comme pour ceux qui suivent
  • Purgatoire devient mouroir
  • Reste au bord de la rivière, tu finiras par voir passer le corps de ton ennemi
  • Grandes émotions, aucun sentiment
  • Tu te fais enfiler et en plus tu fournis la vaseline
  • Sa mort fut plus glorieuse que sa vie
  • L’Art a le don de faire oublier la technique
  • On meurt quand la haine a fini d’accomplir son œuvre
  • "Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse" Alfred de Musset
  • La raison d’être de ne pas l’être à la lettre, sans en avoir l’air
  • Faut bien mélanger, le hasard en dépend
  • Si tu mets pas d’herbe de Provence dans ta clope tu fumes dehors
  • Là où t’as pas forcément raison mais où tu soulèves un lièvre, un point important …
  • Ton côté obscure est ta faille ! Ta foi en tes amis est la tienne !!!
  • Nos problèmes sont vos problèmes et nos solutions sont vos problèmes
  • Cupidon plante sa flèche venimeuse puis te pompe le dard pour en sortir le poison
  • Quand ça veut pas ça veut pas, mais quand ça va c’est plus que super sympa
  • Pas assez de toi, se passer de toi
  • Quand elle ne tire pas faut être un satyre sur tout ce qui bouge
  • Garder la forme … surtout les formes
  • Si t’as pas dit non c’est que t’as dit oui ! De toute façon je dis jamais non, pour ça faut pas proposer/demander
  • Toi tu dégages et toi tu bouges pas
  • Le temps passe vite, autant se pacser
  • Elle est tiédasse, je lui laisserai pas le temps de devenir chaude
  • Spéléologue du plaisir
  • Ni fouilleuse/fouineuse/foirfouilleuse
  • La toison d’or ne dort pas, à tort
  • Un 5 à 7 à 3, en quadra-ture du cercle
  • So fresh so clean, exciting
  • Il était mon « les deux font la paire, un couple d’enfer »
  • Je l’ai niquée, c’était pas à faire et encore moins à refaire
  • Aucune femme ne me satisfaisait pleinement, sauf quand ce fut la bonne (pas la soubrette, l’autre)
  • L’Amour nous suffit, nous subit, nous survit
  • J’ai gardé les pieds sur terre car je n’avais pas la tête en l’air
  • La tête, le cœur et la bite discute souvent ensemble mais ne sont jamais d’accord
  • C’est souvent à la fin qu’on fait enfin connaissance
  • Les para-chutes/paradis ascensionnels
  • Égoïstement généreux, envers lui-même
  • Pour disparaître faut multiplier les chemins
  • Pas penser ou alors panser le passé
  • Tu sais quelle heure couchée/levée ? En fait je me suis pas couché
  • Du pire faut garder les meilleurs souvenirs
  • Kersauson après la route du rhum : l’important est le creux/la lame de la vague pas la ligne de flottaison du navire
  • Laissons à l’instant présent son oubli dans le néant
  • Quand c’est souple faut taper fort
  • C’est assez optimiste pour un dépressif
  • Demain apporte toujours quelque chose de nouveau
  • T’es une excessive qui tente de se modérer
  • Je voyage à partir des expériences d’autrui
  • Il ne faut pas écouter les adultes trop sûrs d’eux
  • Pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, surtout si c’est pour donner raison à quelqu’un avec qui t’es pas d’accord
  • Pas vu pas pris, pris pendu
  • Je vois que la conscience règne entre nous
  • On avait rien à partager, tout à échanger
  • Oppose, je dispose
  • Vaut mieux que tu te sortes de la merde plutôt qu’elle glisse/dérape dedans
  • 60 millions de conservateurs
  • Plus de soldat inconnu, plus d’ouvriers méconnus
  • T’as le feu à la poupe
  • Manque de valeur mais riche de monnaie
  • Homme de valeur je ne crois pas, homme de richesse sûrement
  • On dit jamais deux sans trois, mais sûrement pas trois avec quatre
  • Voir juste pour savoir
  • Ouvre ton esprit à un autre point de vue et plus rien d’autre n’a d’importance (Metallica)
  • Le moins qu’on puisse dire est le plus qu’on ne puisse pas faire
  • Pareillement, mais inversement
  • Note à moi-même, pour plus tard
  • Regarder les choses en face, sans se voiler la face
  • Pendant que tu rêves il n’y a pas d’action alors que c’est l’action qui permet de réaliser ses rêves
  • Il a un grand cœur, mais un foie encore plus grand
  • Modifier ses états de conscience doit apporter une prise de connaissance
  • Laxisme plus que latent
  • Quand tu écris une biographie c’est pour construire un beau présent et futur, pour penser panser le passé
  • L’œuvre dépasse l’auteur
  • Comprendre pour connaître
  • Je compense pour pas penser
  • C’est pas tombé dans les oreilles d’un aveugle
  • Pas eu le temps de noter que déjà oublié
  • Je rote du cul
  • Get involved to improve
  • Avoir le nez creux pour pré-sentir
  • C’est pas le désert, c’est pire, c’est les cratères humains
  • Miss et la norme ? … lol/mdr quoi !!!
  • T’es payé en risque, au soleil
  • Quand tu dis cher, c’est combien cher ?
  • Je vais tenter, par désir et curiosité
  • Avoir des yeux partout pour mettre ses œufs quelque part
  • Lui est bel homme mais elle est encore plus belle femme
  • Faut pas le dire ! Beh pourquoi tu me l’as dit alors si tu voulais pas que je le répète
  • On sent le plaisir dans ton regard
  • Ça s’est joué à deux doigts
  • Elle m’a proposé de passer chez elle, mais si elle était assez chaude moi je n’étais pas assez bourré pour la bourrer
  • Les filles c’est fini … à présent c’est les femmes
  • J’ai passé un week-end allongé et rallongé
  • Queue du bonheur
  • Deux indivi-dualités en duo ne sont pas un couple
  • Ce qui ne s’est pas passé a plus d’impact que ce qui s’est passé
  • Coucher ensemble ça va, dormir ensemble c’est autre chose et de là à vivre ensemble c’est un autre monde … imaginaire
  • Relation que je n’ai pas choisi de subir
  • Si ça ne peut pas servir au passé, au moins ça ne desservira pas le futur
  • La faim justifie les moyens
  • La cigarette/la c est à la faim ce que la branlette est à la sexualité : un tue l’envie en attendant de se régaler
  • Il est 3h, toutes les bouteilles et les filles ont le cul en l’air, les deux sont vides et vont se faire remplir
  • On s’est fait la guerre, à présent j’espère qu’on fera l’amour ! Du moment qu’on s’embrasse pas sur la bouche, faisons l’amour avant de nous dire adieu (Jeane Manson) !!!
  • Pas une compromission, juste des compromis
  • Pas prise de tête, pire, prise de bec
  • Au-delà de ses défauts il a beaucoup de qualités, mais faut fouiller un peu
  • Je me suis retrouvé, profon-dément, en elle
  • T’es bonne et en plus ça a l’air intéressant donc je vais doublement t’écouter
  • Seul au monde au milieu des gens
  • C’est pas un contre-exemple, juste l’exception qui confirme la règle
  • J’aurais pas mieux dit moi-même … j’aurais même pas dit du tout ça d’ailleurs
  • Je suis assez d’accord, mais là où je ne suis pas d’accord
  • Note mes pensées intelligentes (elles qui sont furtives/fugaces) toi qui ne dis que des conneries (mais qui restent dans les annales)
  • Y a du cas social, allé, cassos
  • J’espère que t’as pas autant soif que faim : vaut mieux t’avoir en photo qu’au resto/bistrot
  • Tout lien confectionne une prison
  • Les étoiles sont peu et rapprochées (ce que nous en voyons dans le ciel nocturne), les humains sont nombreux mais éloignés
  • Les danseurs sont les marionnettes du dj avec ses fils du son qui ondulent/manipulent, te portent et t’emportent pour ouvrir les portes de la perception
  • Tendre vers la spiritualité, mais on va aller au-delà de ça
  • Enfant indigo (enfant des étoiles, enfant de lumière, enfant de cristal, etc.) est une expression du courant New Age selon laquelle de plus en plus d'enfants nés ces dernières années posséderaient des aptitudes psychologiques et spirituelles particulières, voire des pouvoirs paranormaux. Cette conception, qui postule que certains enfants sont biologiquement et mentalement supérieurs à d'autres, associerait l'existence d'enfants indigo à l'instauration, à terme, d'une ère nouvelle.
  • Left side is the right side
  • On nous inflige des choses qui nous affligent mais nous obligent
  • C’est pas du slalom mais de la godille
  • C’est pas le quart-monde, c’est le tiers supérieur du monde
  • Travailler moins, vendre plus
  • Un flash de raison alors que je déraisonne
  • Je noie le poisson rouge de ma mémoire
  • La différence entre un médicament et une drogue n’est pas dans le produit mais dans l’usage et l’utilisateur : soit il prend pour se soigner soit pour se dérégler
  • C’est souvent quand ça devient une habitude/attitude
  • Normal, pathologiquement parlant
  • Joint le matin à jeun
  • La c renforce l’ego là où le LSD le fractionne
  • Pas dépendance, juste tolérance
  • Je me dessaoule à l’alcool, je soigne le mal par le mal
  • Conceptuel et contextuel
  • La transe c’est le lâché/abandon de soi, donner le pouvoir sur soi à autrui
  • Juste quand c’est le moment de partir ça commence à repartir
  • J’ai tout pris et trop pris, à tout prix, je suis comme une toupie
  • Umek se mélange qu’avec du Umek
  • Aller au bout de ses rêves là où la raison s’achève (Goldman)
  • Le muscle n’est pas suivi par le cerveau (ni même précédé d’ailleurs)
  • J’ai fait un essai, loin d’être parfait ça l’a pas fait
  • On peut le ressentir, pas le comprendre
  • Elle a tout pour réussir, sauf l’intelligence
  • Comme un lapin Playboy devant une bunny cuni girl
  • Faire tourner la chienne de vice
  • T’es pas une roue de secours, c’es juste que c’est chacun son tour
  • Qui remplace le mieux remplace le moins
  • L’humain est trop accessible, le matériel trop proche
  • Si c’est pas ici ce sera là-bas, sinon ailleurs voire même autre part, tout partout ou même nulle part
  • Plus que détendu, je suis calmé, j’ai pris ma claque
  • Je peux faire la caméra, pour immortaliser

Partager cet article

Repost 0

commentaires