Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ???

Logo du Collectif des 12 Singes


Ce blog sert de brouillon Collectif pour faire avancer le schmilblick grâce à vos commentaires !

Nous publierons ici régulièrement le résultat des pages que nous avons écrites.
Aidez-nous, en nous critiquant, à nous améliorer, et COMMANDEZ NOS LIVRES A PRIX PAS CHERS !


Nous sommes un Collectif d'auteurs-écriveurs qui cherche à véhiculer des informations sérieuses et surprenantes mais sur un ton décalé : vaste programme, mais nous tentons de tailler des shorts comme Coluche avec la gouaille de Desproges

Abonnez-vous à notre Newsletter pour avoir les derniers articles.

 

Collectif des 12 Singes (Al LU-SINON)


Follow Al_LuSinon on Twitter

 

 

Follow this blog
Paperblog

http://www.wikio.fr

Rechercher

28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 12:34

Spéciale dédicace à Nico le Marocco qui adore ces petites phrases, dont certaines fusent en soirées arrosées

 

  • Que celui qui n’a jamais cirrhosé me jette la première bière
  • St Glinglin : La Saint-Glinglin est un jour fictif du calendrier liturgique catholique, utilisé pour renvoyer à plus tard voire à jamais l'accomplissement d'un événement. L'origine de l'expression vient de la déformation de seing (le signe) et glin, le son des cloches : cela voudrait donc dire, à l'origine, quand les cloches sonneront. Pour d’autres, ce « seing glin » (signal d'un bruit) serait plutôt celui des trompettes de l'Apocalypse que le son des cloches qui était un événement quotidien. « Avoir lieu à la saint-glinglin » est synonyme de « remettre aux calendes grecques », « à la semaine des quatre jeudis », « à Pâques ou à la Trinité » ou « quand les poules auront des dents ».
  • Voir c’est croire
  • Tout va bien, je suis là ! Youpi, il ne manquait plus que toi/ça !!!
  • La noirceur porte plus d’un masque, aucun n’est plus dangereux que la vertu
  • Ce qui est réel pour un chien ne l’est pas pour la puce qui le démange
  • Taillée dans une biscotte, voire pain de mie grillé
  • C’est pas le gratin, plutôt la crème brûlée
  • C’est dans l’adversité qu’on se crée, la douleur est formatrice
  • Too big to dig
  • Je tremble … ah non, c’est toi qui bouge
  • Où tu vas ? J’en sais rien, en enfer je suppose
  • 10-13, officier à terre
  • Toucher la vérité du bout du doigt
  • Baiser du lépreux, qui met l’autre dans l’embarras
  • Quel(le) que soit le courage/la force, il y a certains risques qu’il est préférable de ne pas prendre/d’affronter
  • C’est peut-être pas mes oignons mais tu as été dur en X ! T’as raison … c’est pas tes oignons !!!
  • Marche à pied est succession de pertes d’équilibre rattrapées
  • Si tu es quelqu’un de X … et je sais que tu es quelqu’un de X
  • Proverbes arabes :
  • Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse.
  • Votre ami avale vos fautes, votre ennemi vous les ressert
  • Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave. Celui que tu prononces est ton maître.
  • L'ami de tout le monde est l'ami de personne.
  • Le Diable n'apparaît qu'à celui qui le craint.
  • Loue ton ami en public et critique-le en tête à tête.
  • Mesure la profondeur de l'eau avant de t'y plonger.
  • Une petite maison en ruine vaut mieux qu'un palais en commun.
  • Un grand parleur n'aime pas à en trouver un autre.
  • Ouvre tes yeux avant le mariage car après, tu ne peux que les fermer.
  • Proverbes africains :
    La langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche.
  • Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps.
  • Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.
  • Un veillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle.
  • Il n'appartient pas au cochon de dire que la cour du mouton est sale.
  • Proverbes chinois :
    A ceux que l'on estime, on ne doit pas épargner les critiques.
  • A femme hargneuse, mari brutal.
  • Après une faute, ne pas se corriger, c'est la vraie faute.
  • Devant l'amour et devant la mort, il ne sert à rien d'être fort.
  • Le sage se demande à lui-même la cause de ses fautes, l'insensé la demande aux autres.
  • Mieux vaut mécontenter par cent refus, que de manquer une seule promesse.
  • On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant.
  • Qui attend le superflu pour donner aux autres ne leur donnera jamais rien.
  • Qui élargit son cœur rétrécit sa bouche.
  • L'amour dure autant que durent les reproches. (Proverbe Arabe)
  • Proverbes turcs:
    Le bonheur est un cristal qui se brise au moment de son plus grand éclat.
  • Le plus heureux de tous est celui qui meurt au berceau.
  • L'oeuf d'aujourd'hui vaut mieux que la poule de demain.
  • Ne vous fiez pas à la blancheur du turban, peut-être le savon fut pris à crédit.
  • On peut se défaire d'un ami par une seule parole, mais pour en acquérir mille paroles ne suffisent pas.
  • Qui demande l'aumône rougit une fois ; qui la refuse rougit deux fois.
  • Sois maître de qui ne t'aime pas et esclave de qui te chérit.
  • Tu dis ton secret à ton ami, mais ton ami a un ami aussi.
  • Proverbes perses:
    D'autres ont planté ce que je mange, je plante ce que d'autres mangeront.
  • Ne dis pas ce que tu donneras, donne.
  • Le doute est la clé de toute connaissance.
  • Qui n'a pas d'enfants n'a pas de lumière dans les yeux.
  • N'ouvrez pas la porte que vous serez incapable de refermer.
  • Le compliment exagéré est pire qu'une injure.
  • Proverbe indien :
    Bonne épouse et santé sont les meilleures richesses d'un homme.
  • Celui qui a un ami véritable n'a pas besoin d'un miroir.
  • Pour cultiver l'amitié entre deux êtres, il faut parfois la patience de l'un des deux.
  • Une femme sans mari est un champ sans pluie.
  • Un homme sans une (ou plusieurs) femme n'est qu'un demi-homme.
  • Proverbes russes :
    Le savon est gris, mais il lave blanc.
  • Dans les larmes d'une femme le sage ne voit que de l'eau.
  • Si tu marches vite, tu attrapes le malheur ; si tu vas lentement, c'est le malheur qui t'attrape.
  • proverbes latins :
    On désire surtout ce que l'on ne doit pas avoir.
  • L'argent n'a pas d'odeur.
  • S'associer avec un puissant n'est jamais sûr.
  • Celui qui ne sait pas se taire, il ne sait pas non plus parler.
  • Le bon juge condamne le crime sans haïr le criminel.
  • Nous avons les défauts d'autrui dans l'oeil et les nôtres dans le dos.
  • Un bienfait est sans charme si le bienfaiteur l'a retenu longtemps dans sa main.
  • Il est plus facile de détourner le méchant de son amour pour le mal,
    Que de distraire de son chagrin l'homme triste.
  • Proverbe français (moins connus) :
    La haine, c'est la colère des faibles.
  • Nul ne naît appris et instruit.
  • Bon endureur est toujours vainqueur.
  • Il n'est nuls petits ennemis.
  • En guerre comme en amour, pour en finir il faut se voir de près.
  • Le monde est rond : qui ne sait nager va au fond.
  • Proverbes grecs:
    A pratiquer plusieurs métier, on ne réussit dans aucun.
  • C'est sur le fond et non sur l'apparence qu'il faut juger.
  • Il est plus malheureux de commettre une injustice que de la souffrir.
  • La prospérité trouve toujours des amis.
  • Les amis véritables se reconnaissent à l'épreuve du malheur.
  • On apprend chaque jour quelque chose de nouveau.
  • On ne sait aujourd'hui de quoi demain sera fait.
  • Si la barbe suffisait à la sagesse, un bouc vaudrait Platon.
  • On se lasse de tout, sauf de l'argent.
  • Proverbes arabes :
    Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire.
  • Dans la nuit noire, sur la pierre noire, une fourmi noire : Dieu la voit.
  • Ce qui est passé a fui ; ce que tu espères est absent ; mais le présent est à toi.
  • L'indigestion du riche est la vengeance de la faim du pauvre
  • Lorsque tu vins au monde, tout le monde était content et toi tu pleurais.-Vis de telle sorte que lorsque tu mourras, tous pleureront et tu seras heureux
  • Parle si tes mots sont plus forts que le silence, sinon garde le silence.
  • Si Dieu ne pardonnait pas, Son paradis resterait vide.
  • L'hypocrite est celui qui ne fait pas ce qu'il conseille.
  • Ne regarde pas la petitesse de tes péchés mais la grandeur de Celui à qui tu as désobéi.
  • Ce n'est pas le temps qui passe, mais nous qui le traversons
  • La main qui donne est meilleure que celle qui reçoit.
  • Le bas-monde est un pont, traverse-le et ne compte pas y résider.
  • A chaque épreuve sa récompense
  • Proverbe arabes :
    L'homme le plus rusé n'a jamais vu sa nuque
  • Un chien reconnaissant vaut mieux qu'un homme ingrat
  • Sois sans désirs, tu seras riche ; sois sans crainte, tu seras fort.
  • Il n'y a qu'un vilain homme qui puisse prêter la main à l'oppresseur contre l'opprimé
  • Que ta bouche soit la prison de ta langue.
  • Les actes des hommes se jugent à leur fin.
  • Les proverbes illuminent le discours.
  • Fréquente les sages : sot, ils te redresseront ; sage, ils te perfectionneront
  • Il y a cinq degrés pour arriver à être sage : se taire, écouter, se rappeler, agir, étudier.
  • L'aumône prolonge la vie.
  • Instruire le vieillard, c'est écrire sur l'eau ; instruire l'enfant, c'est écrire sur la pierre
  • On ne se repent guère du silence, et l'on se repent mainte fois d'avoir parlé.
  • La patience est la clé du bien-être.
  • La pratique est nécessaire au savant, comme la corde à celui qui puise de l'eau.
  • Celui qui reste chaste et meurt d'amour meurt martyr.
  • La misère ne tue pas, mais ses insultes ne s'effacent point.
  • Vos femmes sont votre champ de labour.
  • Les cinq doigts de la main ne sont pas égaux.
  • Ce que l'injustice a bâti, Allah l'effacera.
  • Sous la tente de l'Arabe, la foi donnée est toujours respectée
  • Ne fais jamais rien dans la colère : hisserais-tu les voiles dans la tempête
  • j'ai regretté des paroles mais je n'ai jamais regretté le silence. Sénèque
  • Absentem lædit, qui cum ebrio litigat : Celui qui se querelle avec un ivrogne frappe un absent
  • Alium silere quod voles primus sile : Ne dis pas toi-même ce que tu ne veux pas entendre d’un autre
  • On peut aussi bien prier une sardine, ce n’est qu’une question de foi.
  • Timeo hominem unius libri : Je crains l’homme d’un seul livre
  • Bis dat, qui cito dat : Donner rapidement, c’est donner deux fois
  • Qui scribit, bis legit : Celui qui écrit lit deux fois
  • Pax melior est quam iustissimum bellum : La paix est meilleure que la plus juste des guerres
  • Même la pensée d’une fourmi peut toucher le ciel.
  • Celui qui mange vite, c’est celui qui meurt vite.
  • Il y a deux sortes de diplômés : ceux qui ont appris à apprendre et ceux qui ont appris à penser.
  • L’espace d’une vie est le même qu’on le passe en chantant ou en pleurant.
  • Aspiciendo senescis : En me regardant tu vieillis
  • Afflictis lentae. [Les heures] passent lentement pour celui qui souffre.
  • Medicus curat, natura sanat : Le médecin soigne, la nature guérit
  • Ignoti nulla cupido : On ne désire pas ce qu’on ne connaît pas
  • Animus ex ipsa desperatione sumatur : Tirons notre courage de notre désespoir même
  • Crebro si jacias, aliud alias jeceris : Lance souvent un trait, il n’atteindra pas le même but
  • Demain fuit, qui le poursuit Demain décourage aujourd'hui: Demain, Demain des Fabulous Trobadors
  • oh qu'ils sont si loins les demains
  • La magie du premier amour, c’est d’ignorer qu’il puisse finir un jour .
  • Ne regrettez pas de vous être levé tôt, mais de vous être marié jeune.
  • Dans les larmes d’une femme, le sage ne voit que de l’eau.
  • les idiots et les enfants sont honnêtes.
  • Les bons sont un exemple pour les mauvais, et les mauvais sont un exemple pour les bons.
  • Quand l’œil regarde l’arbre, l’esprit ne voit plus la forêt.
  • Il y a dans la jalousie plus d’amour propre que d’amour.
  • La rose n’a d’épines que pour qui veut la cueillir.
  • Qui se laisse donner, n’est pas bon à prendre.
  • Le miroir est l’âme de la femme comme le sabre est l’âme du guerrier.
  • Le sac des désirs n’a pas de fond.
  • Un mot d’affection peut réchauffer 3 mois d’hiver.
  • C’est épouvantable et merveilleux à la fois : la Liberté dans un verre
  • Plus tu attends plus ce sera dur pour lui de s’adapter et pour toi de le laisser partir
  • On n’existe pas, y a que toi et moi
  • Nom d’une pipe, c’est la débande
  • J’ai la rétine qui se débine/décolle
  • La nuit dernière c’était géniale … enfin ce que je m’en rappelle
  • Si la femme est au-dessus elle ne peut pas tomber enceinte, c’est la gravité
  • Tu es la meilleure chose qui me soit arrivée ! Désolée pour toi alors !!!
  • Je ne couche pas le premier soir ! Juste une pipe alors ???
  • Tu crois que parce que tu ne cries pas tu n’es pas méchant
  • Tu es bien gentil mais pourquoi changer nos vies ?
  • Espèce d’horreur de la Nature
  • Tu es plus jolie que je le suis
  • La vie s’en fout de ta vision, de tes plans
  • Sourires des enfants soulignent notre incapacité à s’extasier comme adultes
  • La chaise existe même quand on ne s’assied pas dessus
  • Pas de chimie, juste ce qui passe dans le sol, pas tout le temps, juste le soir et week-end
  • Pas d’alcool au volant, ni en baisant
  • Si tu critiques beaucoup, l’autre est déçu de lui-même, changera et t’en remerciera
  • La courbe des charmes homme/femme s’inverse avec l’âge
  • En matière de seins, les apparences souvent trompeuses
  • Boulot à mi-temps près de chez moi, une préretraite quoi !
  • Tu devrais t’asseoir ! Oula, ça commence mal !!!
  • Autant salope que bonne pâtissière
  • Je suis possédé et anéanti par la raison
  • Le suicide est la seule vérité pour ne plus se mentir à soi-même
  • La vie comme l’amour est un effort quotidien
  • Ton hidalgo qui joue dans d’autres écuries
  • Une fois posé sur sa branche, en cage, on se sent volage
  • Le plaisir que tu prends en écoutant ta bite tu le payes quand ton cerveau rumine
  • La nostalgie est l’amnésie des mauvais souvenirs
  • Sans faire le prétentieux ni le faux-modeste, mais quand même
  • Je me dévalorise pour qu’on me valorise
  • T’as lancé une perche mais y a pas d’hameçon au bout de la ligne
  • Non pas que je n’ai pas été aimé, plutôt été pas bien aimé/mal aimé
  • I wanna know what love is, want you to show me
  • I was born to loiving you, you were made to loving me
  • D’amoureux transi à éconduit
  • Hauts les cœurs
  • Deux personnes ne peuvent pas changer de caractère pour assurer une vie de couple
  • Tout ce qu’on vivra après sera moins bien que ce qu’on a déjà vécu jusqu’ici
  • On s’est quitté avant de se détester
  • Désolé, faut pas m’en vouloir, je suis payé pour ça
  • La Liberté n’a pas de prix, c’est pour ça que je suis bien pauvre
  • Tu pollues mon espace vital
  • 1er mai sexuel : brin de muguet avec deux clochettes
  • Tu peux mettre le tort sur n’importe qui/quoi, si tu ne prends pas tes propres responsabilités
  • Ne pas reconnaître sa propre valeur c’est faciliter la réussite des médiocres
  • Pas une surprise, mais un choc quand même
  • Suffisamment rare pour le signaler
  • Tant que t’es jeune tes erreurs ne sont pas comptées
  • N’ayons pas peur de rêver trop fort
  • La retraite est une mort lente subventionnée
  • Je ne peux vivre sans elles, Sans l'idée d'une idylle, Dans les yeux d'une belle Le zèle des îles interprétées par La Tordue

Partager cet article

Repost 0

commentaires